AGE : deux officiers démissionnent

0

La vice-présidente aux affaires académiques des cycles supérieurs, Mme Aicha Boukthir, a donné sa démission la semaine dernière par courriel. De plus, le vice-président aux communications, M. Samuel Dembélé, a également donné sa démission. Il laissera son poste le 1er décembre. Les postes vacants seront en élection partielle lors du prochain conseil d’administration, soit le 4 décembre 2022.

Crédit : Zone Campus

Les démissions

Aicha Boukthir, désormais ancienne vice-présidente aux affaires académiques des cycles supérieurs, a donné sa démission dans un bref courriel dans la semaine du 6 novembre. Celle-ci n’a donné aucune raison qui l’a mené à démissionner.

De son côté, Samuel Dembélé a lui aussi décidé de quitter le navire. Il quitte pour des raisons professionnelles. Cependant, il tient à finir le mois de novembre et cèdera sa place dès le premier jour de décembre.

Les deux postes désormais vacants seront menés en élection partielle. Ce sont donc les membres du conseil administratif qui éliront les nouveaux vice-présidents. Les élections auront lieu le 4 décembre lors du prochain conseil d’administration. Les personnes intéressées à se présenter doivent présenter leur demande avant le 2 décembre.

Sans surprise

En entrevue téléphonique, le conseiller à l’exécutif, Frédérik Farid Borel, ne semblait pas déstabilisé par ces nouvelles. Il affirme que cela arrive très souvent à l’association générale des étudiants. Les raisons évoquées sont très diverses. Cela peut être des problèmes de santé, des opportunités professionnelles ou une trop grosse charge de travail.

C’est au moins un ou deux officiers qui quittent lors de leur mandat. Cela va même jusqu’à trois parfois !

– Frédérik Farid Borel, conseiller à l’exécutif à l’association générale des étudiants

Les officiers de l’association générale des étudiants qui ne terminent pas leurs mandats n’ont pas de conséquences puisqu’ils ne sont pas des salariés. Ils ne sont donc pas payés comme tels, mais reçoivent plutôt une bourse d’implication mensuelle. Ainsi, ils n’ont pas l’obligation de donner un délai ou un préavis avant leur démission. Il n’y a pas non plus de note à leur dossier universitaire.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here