Aigles de Trois-Rivières: De circuits en victoires

0
102
LUITR-2019_A2019.png
David Glaude, auteur de deux circuits mardi. Crédit Jessyca Marchand

Cette semaine, les Aigles de Trois-Rivières ont signé deux victoires face à leurs rivaux éternels, les Capitales de Québec.

Mardi

Les Capitales de Québec, dernier au classement de la Ligue Can-Am, s’amenaient au Stade de Trois-Rivières pour une série de trois rencontres afin d’affronter la troupe de T.J. Stanton. Rappelons que les Aigles occupent le deuxième échelon du classement (en date du 16 juillet).

C’est le lanceur, Cam Lafleur, qui a été utilisé comme partant du côté de Trois-Rivières. Avant le duel, il cumulait une fiche de deux victoires et une défaite, tout en présentant une excellente moyenne de points mérités de 3,81. Au terme de la rencontre, il a complété six manches complètes de travail, accordant cinq points, cinq coups sûrs et retirant quatre frappeurs sur des prises.

Même si les Capitales ont mené 5 à 0 au début de la troisième manche, les Oiseaux ont mêlé les cartes en claquant cinq circuits consécutifs, pour un total de six points. Si bien qu’ils ont remporté le match par la marque de 7 à 5.

David Glaude a claqué deux circuits, tandis que Taylor Brennan a frappé son huitième de l’année. De leur côté, Raphaël Gladu et Alberth Martinez ont également frappé la longue balle. Le dernier point revient à Michael Suchy, qui a permis à Juan Kelly de marquer en fin de huitième manche. Au cours de la partie, le lanceur local a consécutivement cédé sa place à Brandon Brosher, Tyler Fergusson, Cortland Cox et finalement à Garrett Mundell. Au terme de la partie, Lafleur s’est vu attribuer la victoire.

Mercredi

La table était mise pour le second affrontement, vingt-quatre heures après la défaite des Capitales. Les Aigles, en comparaison de la veille, ont commencé sur les chapeaux de roues, à l’aide d’un circuit de deux points, gracieuseté de Taylor Brennan, dès la première manche.

Toutefois, la performance de Garrett Harris n’a pas été à la hauteur de ses performances habituelles, permettant pas moins de cinq coups sûrs en à peine trois manches et un tiers de travail, et accordant par la même occasion quatre buts sur balles. Brandon Brosher, venu en renfort, n’a guère fait mieux en encaissant quatre coups sûrs en une manche et un tiers sur la butte. Par la suite, Bubby Rossman, Elhaaj Muhammad, Tyler Ferguson et Garrett Mundell ont été d’offices au monticule.

Alors que les espoirs des Aigles étaient presque perdus, se faisant devancés 9 à 4 en cinquième manche, les partisan.e.s ont eu la surprise d’assister à une superbe remontée. Forçant ainsi les Capitales à sortir le grand jeu en toute fin de match.

Malheureusement pour les Oiseaux, Québec a répondu présent et a marqué le point de la victoire en neuvième manche, gagnant ainsi le deuxième duel par la marque de 10 à 9.

Le fait saillant du match revient à l’entraîneur des Capitales, Patrick Scalabrini, connu pour ses frasques avec les arbitres. Il s’est fait expulser de la rencontre après une décision contestée en huitième manche.

Jeudi

La série était donc égale une victoire de chaque côté. La rivalité entre Québec et Trois-Rivières, ainsi que la tenue d’un  Party de la construction  a permis à l’organisation trifluvienne d’accueillir pas moins de 3517 partisan.e.s, un record cette saison.

Au monticule, Chris Murphy a connu un match en montagne russe, en accordant neuf coups sûrs en cinq manches et deux tiers de travail. Toutefois, malgré le nombre de frappes accordé, seulement trois points ont été marqués par les Capitales, lors de sa présence sur la butte.

Les Aigles ont encore une fois marqué beaucoup de points, signant une convaincante victoire par la marque de 9 à 4. Raphaël Gladu a claqué un circuit de deux points, ainsi que deux autres coups sûrs. De son côté, Tuckers Nathans a accumulé lui aussi trois coups sûrs dans le match. Soulignons également le retour de LeVon Washington, ennuyé par une blessure, qui a fait office de frappeur désigné pendant le match. Il a réussi un simple en septième manche.

Sans oublier le gérant des Capitales, Scalabrini, qui a été encore une fois expulsé de la rencontre. C’était la deuxième fois en autant de matchs!

À venir

Dès vendredi, les Aigles ont rendez-vous avec les Jackals de New Jersey pour trois affrontements en sol américain. Dès la semaine prochaine, ils seront de retour dans la Belle province avec une visite au Stade Canac afin d’y affronter les Capitales. Ils reviendront à Trois-Rivières vendredi, afin d’accueillir les Jackals.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here