Aigles de Trois-Rivières: La pluie et les erreurs freinent la troupe trifluvienne

0
99
 LUITR_Camp-de-recrutement.png
Tucker Nathans, auteur de trois circuits en deux matchs. Crédit: Jessyca Marchand.

La semaine n’a pas été de tout repos pour les oiseaux, qui ont dû se battre à la fois contre les Japonais, mais aussi contre la pluie qui s’est invitée aux trois rencontres de la série, qui s’est terminée en faveur des visiteurs.

La troupe de T.J Stanton attendait impatiemment la visite de l’équipe de Shikoku Island du Japon, après leurs victoires contre Cuba la fin de semaine dernière. Si l’équipe japonaise amenait du talent, elle traînait également avec elle des précipitations abondantes.

Mardi

Le match, censé se dérouler à 19h05, a été repoussé de plus d’une heure, en plus d’avoir un autre arrêt à cause de la pluie, pour se terminer dans la nuit. Malgré tout, les Aigles l’ont emporté par la marque de 8 à 4, après une chaude lutte. Le compte était de 2 à 2 jusqu’en huitième manche, avant que les Trifluviens réussissent à inscrire six points, dont un grand chelem de Tucker Nathans. Il s’agit du premier circuit de quatre points de la saison chez les Aigles, un exploit difficile à accomplir. Taylor Brennan a aussi réalisé un circuit, solo cette fois-ci, en troisième manche.

Sur le monticule, Brandon Barker (1-1, 3.32) a commencé le match, n’accordant que cinq coups sûrs en sept manches de travail. Cam Lafleur et le nouveau venu P.J Browne ont complété le match. À noter que la victoire a été inscrite à la fiche de Lafleur.

Un grand chelem a été réalisé par Tucker Nathans. Un exploit difficile à accomplir.

Sans oublier la belle performance des Japonais, qui ont réussi à faire tomber 11 balles en lieu sûr. S’ils ont réussi qu’à commettre une erreur, ce n’était pas le cas pour Trois-Rivières, qui en ont accumulé trois dans la partie.

Mercredi

Les Aigles ont bien commencé le match en réalisant trois points, lors de la première manche, notamment avec un autre circuit signé Tucker Nathans. Toutefois, la situation s’est corsée rapidement. Kevin McNorton (4-3, 5.87) a connu bien des difficultés dans cette partie, permettant 10 coups sûrs en moins de trois manches de travail. Il a par la suite été remplacé par Colby Morris, qui n’a pas été en mesure de freiner Shikoku Island, leur permettant de prendre les devants 8 à 3, très tôt dans la partie.

Puis, en début de cinquième manche, les Aigles ont repris des plumes et ont réalisé quatre points d’affilés, ramenant ainsi le match à un seul point d’écart. L’engagement n’a toutefois pas pu être complété, car la pluie s’est encore une fois manifestée, cette fois de façon très violente, arrêtant le match et forçant les deux équipes à terminer le lendemain après-midi, soit quelques heures avant le dernier match de la série.

Jeudi

Ce sont avec les sentiers remplis par les joueurs des Aigles que la partie a recommencé, vers 15h30, jeudi après-midi. Un autre point a pu être inscrit, amenant les deux équipes à égalité.

En fin de rencontre, Tucker Nathans a claqué une autre longue balle, forçant la tenue d’une dixième manche. Les efforts offensifs n’ont malheureusement pas été suffisants pour les Aigles, qui ont baissé pavillon 12 à 11. Cam Lafleur, Bobby Rossman et Tyler Fergusson ont été sollicités au monticule.

L’organisation des Aigles et l’équipe d’entretien du stade ont effectué du bon boulot afin de vaincre dame nature!

La table était donc mise pour la partie du soir, avec une victoire de chaque côté. La pluie s’est manifestée de nouveau, provoquant un arrêt du match, dès les premiers instants de celui-ci. Heureusement, la pause aura été d’une courte durée!

C’est encore une fois les erreurs qui ont coulé la troupe de Stanton. Ils se sont finalement inclinés par la marque de 2 à 0. Au monticule, Chris Murphy (2-4, 4.64) a livré toute une performance, jouant le match complet de sept manches et en permettant un seul coup sûr. Toutefois, les balles échappées ou mal lancées par les Aigles ont permis aux Japonais de repartir avec une victoire. Trois erreurs ont été inscrites, soit celles de Nathans, Hermelyn et Roulis.

Des nouvelles des nouveaux arrivants

Depuis plusieurs semaines, il est question des joueurs provenant d’Amérique du Sud et de leur problème de papiers. Pendant le match, le directeur général de la formation, René Martin, a confirmé l’arrivée de Juan Kelly,  joueur de premier but qui a joué l’an dernier pour l’équipe AA des Blue Jays de Toronto, ainsi que d’Alberth Martinez, qui prenait l’avion hier soir.

Dès ce soir, si la température le permet, l’action reprendra au Stade de Trois-Rivières avec la venue des Champions d’Ottawa. Trois-Rivières est troisième au classement, tandis qu’Ottawa occupe le cinquième rang.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here