Aigles de Trois-Rivières : Les Aigles arrêtés en demi-finale

0
21
 LUITR_Camp-de-recrutement.png
Le lanceur Kevin McNorton a tenu à féliciter le sympathique joueur de premier but Isaac Wenrich, pour leur victoire. Crédit: Jessyca Marchand.

L’aventure des Aigles cette année s’est terminée au terme d’un match ultime contre les Jackals du New Jersey.

Dans une série de trois de cinq, les rebondissements ont été nombreux. Malheureusement pour les amateur.e.s trifluviens, ce sont les Jackals qui sont sortis dominants de cette série.

Le mercredi 4 septembre

Première des deux rencontres disputées au New Jersey, les Aigles ont subi un blanchissage, perdant 3 à 0. Le lanceur Brandon Barker a tout de même connu un bon match, ne permettant que sept coups sûrs en sept manches, retirant huit frappeurs au bâton. L’offensive des Oiseaux a été quasi-inexistante, ne réussissant que quatre coups sûrs, gracieuseté de David Glaude, Alberth Martinez, Taylor Brennan et Raphaël Gladu.

Étant incapable de croiser le marbre, la troupe du gérant T.J Stanton promettait de rebondir dès le lendemain, afin de ne pas revenir en Mauricie avec un déficit de 2-0. Le receveur Anthony Hermelyn s’est blessé durant la partie, remplacé par Joe Deluca.

Le jeudi 5 septembre

Les rôles se sont inversés pour le deuxième duel, alors que les Jackals subissaient eux aussi un blanchissage. Domenic Mazza, probablement le meilleur lanceur de la troupe trifluvienne, n’a accordé que six coups sûrs en sept manches au monticule, en plus de retirer sept frappeurs sur des prises. Cortland Cox et Garrett Mundell n’ont eu qu’à tenir une manche chacun pour assurer la victoire à leur partant.

À l’offensive, David Glaude a réussi le premier circuit des séries du côté des Aigles, son quatorzième cette année et Alberth Martinez ont permis deux points à son équipe avec des coups sûrs. Devant un stade pratiquement désert, les Oiseaux ont pu repartir avec une victoire de 5 à 0.

Le vendredi 6 septembre

Chris Murphy, qui n’avait pas fait le voyage au New Jersey afin d’être prêt pour la rencontre numéro trois, n’a pas été à la hauteur, allouant sept coups sûrs et deux buts sur balle. Ce qui a permis aux Jackals de mener 5 à 0 dès la troisième manche. Elhaaj Muhammad et Brandon Brosher ont tenté de stopper la troupe du New Jersey, mais le mal était fait pour les Oiseaux.

Les partisan.e.s de Trois-Rivières ont dû attendre en fin de huitième manche avant de voir un point s’inscrire du côté des Aigles. Taylor Brennan a réalisé un très long circuit, permettant à Martinez et lui de croiser le marbre et ainsi éviter un balayage complet. La rencontre s’est terminée 7 à 2, donnant l’avantage aux Jackals dans la série, pour ainsi risquer l’élimination. À noter que le joueur de premier but Juan Kelly a été blanchi au marbre pendant les trois premiers matchs, soit quatorze présences sans un seul coup sûr.

Le samedi 7 septembre

T.J Stanton a misé sur Kevin McNorton pour éviter à ses joueurs d’être éliminés. Celui-ci a lancé un match complet de neuf manches, n’accordant que quatre points en douze coups sûrs. Il a pu compter autant sur la défensive que sur l’offensive de ses coéquipiers tout au long de la partie.

Les coups sûrs et les points ont inondé du côté des Aigles, à l’instar des averses reçues au début de la rencontre. David Glaude et Taylor Brennan ont réussi des circuits, tandis que Raphaël Gladu réussissait trois coups sûrs. En treize coups sûrs et seize buts sur balle accordés, la formation trifluvienne a croisé très souvent, terminant par la marque de 17 à 4. La séquence de Juan Kelly s’est terminée alors qu’il a claqué son premier coup sûr des séries. Avec la victoire, les Aigles provoquaient un match ultime entre les deux formations.

Toutefois, les choses se sont envenimées en fin de septième manche. Alors que David Glaude est au marbre, une altercation a éclaté entre lui et le joueur de deuxième but des Jackals, Nelson Ward. Les deux abris se sont vidés, amenant tous les joueurs au milieu du terrain, à défendre l’un ou l’autre. Les deux hommes ont été expulsés, ainsi que le gérant T.J Stanton.

Le dimanche 8 septembre

Dans un dernier duel qui promettait d’être haut en couleur, Brandon Barker était de retour au monticule, après seulement trois jours de congé. En quatre manches et un tiers, il a accordé trois coups sûrs et les deux premiers points du match du côté des Jackals, grâce à une bonne claque du joueur de premier but Isaac Wenrich. Les releveurs se sont succédé par la suite, ramenant même Domenic Mazza le temps d’un retrait.

Les Aigles ont ouvert la marque en quatrième manche, débutant par un circuit solo de Juan Kelly. Puis le voltigeur de centre Michael Suchy a permis à Taylor Brennan de croiser le marbre. Un mauvais lanceur en cinquième manche a permis à David Glaude de redonner l’avance aux siens 3 à 2. Malheureusement, les Jackals ont répliqué dès la manche suivante pour ramener les équipes à égalité. Une dixième manche sera nécessaire pour départager les équipes. Garrett Mundell, déjà au monticule depuis le début de la huitième, a exécuté du bon travail, mais une erreur du troisième but Taylor Brennan a permis aux Jackals de prendre l’avance. Tous les espoirs étaient sur les épaules du Trifluvien Raphaël Gladu, qui a malheureusement vu sa balle retomber dans le gant du voltigeur.

Les Aigles ont donc subi l’élimination, terminant de la même manière que l’année dernière, soit au cinquième match des demi-finales. Les Jackals feront maintenant face aux Miners du Sussex en finale du championnat de la Ligue Can-Am. Les Miners ont éliminé les Boulders de Rockland en quatre matchs.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here