Aigles de Trois-Rivières: Week-end marqué de départs coûteux sur le terrain et dans le vestiaire

0
130
LUITR-2019_A2019.png
Le Trifluvien, Raphael Gladu, a quitté les Aigles, ce week-end, afin de rejoindre à nouveau l’organisation des Mets de New York. Crédit: Olivier Croteau.

C’est après s’être inclinés au compte de 6 à 1 dans le dernier de la série de deux matchs contre Sussex que les oiseaux se sont dirigés vers Ottawa pour la série de trois rencontres face aux Champions. Avec la lourdeur de la fiche peu enviable de 4-9 et de la série de huit défaites dans laquelle l’équipe s’engouffrait, parions que l’ambiance devait être assez amorphe dans l’autobus.

Vendredi soir

Le premier des trois duels, au parc Raymond Chabot Grant Thornton, avait lieu vendredi soir devant une respectable foule de plus de 1500 partisan.e.s. Brandon Baker (0-1,4.11) était l’artilleur de confiance du gérant Stanton pour amorcer cette série. Au final, il aura fait un travail honnête en retirant six frappeurs des Champions sur des prises et limitant la formation ontarienne à trois coups sûrs en près de six manches de travail. De leur côté, Ferguson et  Cox lui seront venus en relève, durant la rencontre. C’est finalement Cox qui a hérité de la défaite. C’est ainsi que l’équipe s’est inclinée au compte de 5 à 4. Ce sont Raphael Gladu (deux coups sûrs) et Michael Suchy (un circuit) qui ont mené la charge trifluvienne. Puis, c’est le lanceur droitier des Champions, Zach Verrano (1-0,1.22), qui profita de ce duel pour signer son premier gain en carrière dans le baseball professionnel.

Samedi soir

Lors du second duel, on dénota rapidement un absent de taille dans l’alignement trifluvien en Raphael Gladu. Malgré cela, les Aigles devaient tout faire pour freiner la chute libre de neuf défaites consécutives. C’est ce qu’ils ont fait de manière éloquente. La troupe de TJ Stanton a offert une performance collective encourageante. Sur le monticule, Kevin McNorton des Aigles (1-2, 5.16) se frottait à Jordan Kurokawa (0-0, 9.00) des locaux. Si Garrett Mundell lui est venu en renfort en fin de match en se voyant attribuer le sauvetage, c’est McNorton qui en sortit lanceur victorieux, accordant quatre points et huit coups sûrs en six manches de travail. Si la défensive des Aigles a semblé revampée, durant la rencontre, ce fut encore plus intéressant de constater les efforts offensifs de l’équipe. Tyler Brennan, avec son troisième circuit de la saison produisant deux points, entre autres, a sonné l’alarme et les Aigles auront finalement réussi à croiser le marbre à sept reprises, chose qu’ils n’étaient pas parvenus à faire depuis le 22 mai dernier, face aux Miners de Sussex, huit matchs plus tôt.

Dimanche après-midi

Pour ce qui est du dernier match de la série, ce fut sans doute celui que les Aigles tenteront d’oublier le plus rapidement. Il ne devrait pas passer à l’histoire non plus. Sous des conditions météorologiques incertaines et devant moins de 600 partisan.e.s, l’offensive émergente des Aigles la veille semblait s’être volatilisée, se frottant à un Philippe Aumont (2-1, 1.40) en très grande forme. L’ancien des Phillies de Philadelphie a cumulé pas moins de onze retraits sur des prises en huit manches de travail. Quant à elle, la butte des Aigles s’est vu recevoir pas moins de quatre lanceurs durant la rencontre, soit Chris Murphy (partant), Troy Robledo, Andrew Cohen ainsi que le tout fraîchement signé lanceur recru de 23 ans, Cam Lafleur. Vous l’aurez deviné, l’inconstance de ces derniers combinée à un manque flagrant de flair offensif, aura mené les Champions à une convaincante victoire de 10 à 2 pour ainsi repartir avec les honneurs de cette série de trois matchs. À leur défense, les Aigles n’auront pas à attendre trop longtemps avant de crier vengeance, eux qui recevront les Champions le week-end prochain au Stade de Trois-Rivières. Entretemps, la troupe de TJ Stanton (5-11) profitera d’un congé lundi avant de recevoir les Jackals du New Jersey (10-6) mardi, mercredi et jeudi pour une série de trois matchs.

Raphael Gladu de retour dans le baseball affilié

L’information a commencé à fuiter ici et là au cours du week-end, comme quoi le joueur local, Raphael Gladu, se serait vu octroyer un contrat professionnel par l’organisation des Mets de New York. C’est la raison pour laquelle le voltigeur n’a pas pris part aux rencontres de samedi et de dimanche. C’est aussi la raison pour laquelle Stanton aurait mis sous contrat le joueur de 27 ans, Brandon Bednar, ancien produit des Giants de San Francisco. L’information a finalement été confirmée en début de soirée, dimanche, par l’organisation via les médias sociaux. Disons que dans les circonstances, même s’il ne peut que se réjouir pour l’avenir du voltigeur de 23 ans, l’état-major trifluvien doit sans doute le voir partir avec regrets et questionnements. Ceci dit, espérons une meilleure semaine pour nos Aigles, dans leur nid.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here