Anthropologie moderne: Les dix commandements

0
915
 LUITR_Camp-de-recrutement.png

2: Tu n’auras pas d’autre dieu que moi

J’ai longtemps pensé que la religion était stupide, que les croyants étaient stupides, et surtout, que les guerres qu’elle engendrait étaient stupides.

Non mais, pensons-y: un mec en sandales débarque dans la folie des années 0000 et réussit à convaincre des milliers de païens, et ce, pendant des centaines et des centaines d’années, qu’il existe un homme, un homme tout-puissant, et que cet homme est invisible… Okay, déjà là, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans son histoire. Il a dû abuser de «son sang livré pour nous», celui-là.

6: Tu ne tueras point

Ensuite, il a aussi réussi à nous faire croire que cet homme invisible, appelons-le Dieu pour les besoins de la cause, avait donné dix commandements à suivre à la lettre tout au long de notre vie. Ce qui m’effraie là-dedans, c’est que nous avons cru bon de les écrire dans un livre que l’on a installé dans tous les tiroirs de commodes de chambres d’hôtels nord-américains de ce monde pour être certain de ne pas les oublier… t’sais, juste au cas où ça nous sortirait de l’esprit que tuer autrui c’est pas bin bin fin.

Selon cette histoire, Dieu épierait nos moindres faits et gestes pour ensuite nous juger. Un peu comme il le faisait dans feu Loft Story avec Shawn-Edouard et sa danse elfique… Un vrai bijou! S’il convint que nous n’avons pas fait une assez belle job sur terre, il nous envoie dans un endroit brulant où règne le chaos social, où nous devons travailler sans relâche et où nous attendent d’innombrables souffrances… et ce jusqu’à la fin, non pas de notre vie, mais bien la fin de tous les temps…Mais by the way, Dieu nous aime!

5: Honore ton père et ta mère

Je ne peux m’empêcher d’admirer le beau travail de campagne de communication qui a été fait du côté «répandre la bonne nouvelle». On peut dire que le dude en babouches était sacrément doué en relations de presse. Ça fait déjà près de quarante ans qu’on essaie de convaincre les gens de recycler, et il n’y a que 30% des gens qui le font. Il devrait nous donner des trucs, cedit messie.

J’ai essayé d’y croire, j’ai essayé très fort, mais… Quelque chose cloche. Le gars est censé nous protéger et nous traiter tous également. Pourtant, partout sur la terre, on retrouve des saletés comme la pauvreté, l’esclavage, la famine, la guerre, Occupation double… Soit cette histoire est de la merde, soit le gars dort sur la job. On dit qu’il a créé l’homme à son image: il n’y a pas de doute, les cols bleus sont bel et bien fils de Dieu. Non mais, niveau rendement, on a le droit de s’attendre à un peu plus de celui que l’on nomme l’Être suprême, non?

9: Penses à observer le jour du repos

C’est quoi le dernier miracle auquel on a eu droit, à part l’ouverture d’un Target sur des Forges? Il me semble qu’on serait dû pour redonner la vue à une couple d’aveugles qui croient que le droit chemin est une rue bordée de buildings dans l’arrondissement Manhattan à New York, mieux connue sous le nom de Wall Street.

Bref, tout ça pour dire que j’ai compris quelque chose dernièrement. Je trouvais les religions stupides et je faisais ma fraiche en me proclamant fièrement croyante en la science et en rien d’autre. Mais j’ai réalisé que si l’on adhère à la science, à sa signification la plus simple, on se rend compte que la vie n’est rien d’autre que le temps que l’on prend pour mourir… Plate en maudit.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, dans les camps de concentration, les nazis avaient coutume de faire faire des tâches vides de sens aux réfugiés. Par exemple, ils leur ordonnaient de déplacer un gros tas de briques à plus ou moins 15 mètres de là, brique par brique. Lorsque c’était terminé, ils devaient recommencer à l’inverse, puis à l’inverse, puis à l’inverse, pendant plusieurs jours. Ils ont découvert que pratiquement tous les réfugiés à qui on avait infligé ce martyr développaient des troubles mentaux.

L’être humain a besoin de donner un sens à ses actions, à sa vie, sans quoi il devient fou. La religion amènerait la notion de sens à laquelle la science ne peut répondre. Que ce soit en les extraterrestres, Dieu, Allah, Bouddha, le Crossfit, les plats Tupperware ou les voyages à rabais, chacun a besoin de croire en quelque chose. De donner du sens à sa vie.

Non mais, niveau rendement, on a le droit de s’attendre à un peu plus de celui que l’on nomme l’Être suprême, non?

Je crois encore que la religion est stupide, que nous sommes stupides de croire (peu importe ce en quoi nous croyons), et surtout que les guerres que nous engendrons sont stupides. Mais maintenant, je comprends un peu plus pourquoi nous ressentons le besoin de nous battre pour des idées religieuses. Aucune croyance n’a le monopole de la vérité. Pourtant, nous sommes tous convaincus d’avoir la bonne version de la chose, c’est dans notre nature. Que voulez-vous, nous sommes humains so shits happen when you party naked. Amen.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here