ART-BORÈSENS : ces aspirants récréologues qui sont aussi des artistes

0

Le mardi 22 novembre, au 1012, avait lieu l’annuel spectacle de talents Art-Borèsens. Ce sont les étudiants du département de loisir, culture et tourisme qui ont organisé l’événement. Le but était de promouvoir les talents artistiques des étudiants en récréologie. Les spectateurs ont été accueillis dès 19h30 dans une ambiance festive et hilare. Le thème était la fête foraine des années 50. Cependant, à part deux jeux ludiques proposés avant le spectacle, l’ambiance ne reflétait pas totalement le thème. À partir de 20h, ce fut 9 prestations qui s’enchaînèrent l’une après l’autre. Malgré plusieurs problèmes techniques, l’essence de la camaraderie était au rendez-vous.

Crédits : Journaliste

L’ambiance

Les portes du 1012 se sont ouvertes dès 19h30. Les spectateurs furent surpris par une musique de style rétro, qui nous rappelait vivement l’époque de Billie Holiday ou de Louis Amstrong. C’était alors davantage une ambiance de Jazz plutôt que de carnaval.

Or, les spectateurs ont ressenti l’ambiance 50s un peu lors de l’ouverture du spectacle. Les deux excellentes animatrices, Mélissa Clermont et Laurie-Anne Pétrin, ont fait leur apparition sur la chanson du populaire film Grease. Elles ont su être dynamiques et complices du début à la fin.

Aussi, les organisateurs nous proposaient deux jeux simples qui se rattachaient au thème de la soirée. En effet, ceux-ci avaient ce look « vieillot » et déconnecté de toute technologie. Par exemple, l’un d’eux constituait à lancer une balle sur une pyramide de boîtes.

La soirée était entièrement sans alcool. D’ailleurs, les spectateurs, accueillis avec des cocktails sans alcool (mocktail) de la série Encannette, ont pu se rafraîchir gratuitement. Des grignotines comme du maïs soufflé ou des bonbons était aussi offerts.

Les prestations

Sur les 9 numéros, 6 étaient des numéros de chant et d’instruments à cordes, notamment le ukulélé. La plupart étaient des reprises de chansons populaires. Telle la chanson Berceuse du groupe Chassepareil interprété par Isamel Zouiten et Sophie Toutant-Paradis. C’est avec cette prestation qu’ils ont obtenu la première place.

Robert « Bobdesiles » Boudreau. Crédits : Journaliste

Deux personnes ont également présenté leur composition. Par exemple, Anne Dumberry et sa chanson Au gré du temps. Elle s’est d’ailleurs méritée la deuxième place. Il y a aussi Robert Boudreau ou Bobdesliles qui a présenté presque trois de ces compostions. En effet, dû à un problème technique, il n’a pu terminé sa première chanson. Il a su mélanger ses tours de magie avec sa musique humoristique. Il a obtenu la troisième place.

Malheureusement, lors des prestations, il y a eu plusieurs problèmes techniques. Les oreilles des spectateurs ont été mises à l’épreuve plusieurs fois. L’effet Larson s’est fait ressentir 2 ou 3 fois, spécialement lors de la dernière performance, celle de la drag-queen Dreyna Lynn. Celle-ci a carrément sautée en bas de la scène, du même coup, accrochant un fil.

La très énergique Dreyna Lynn. Crédits : Journaliste

La finalité

Le but de ce spectacle était de promouvoir et de montrer les talents des étudiants en récréologie. Quelques jours avant l’événement, le journal s’est entretenu avec l’une des organisatrices : Marie-Soleil Allard. Celle-ci a insisté que ce spectacle était pour l’ensemble des étudiants de l’UQTR et que tous étaient les bienvenus.

Cependant, vers 21h, un montage vidéo de deux étudiantes a été présenté. Ces vidéos regorgeaient d’inside entre les étudiants en loisirs. Leurs rires et leurs émotions au travers des images étaient contagieux. Or, les étudiants qui ne faisaient pas partie du département de récréologie ne semblaient pas comprendre ce qui se passait. Ceux-ci ne pouvant saisir les fous rires de leurs camarades.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here