Au-delà des tendances: La qualité des vêtements

0
Vêtements. Crédits: RBC

Les croyances populaires nous font croire qu’un vêtement de qualité doit être soit d’une grande marque ou avoir un prix exorbitant. Sachez que, bien souvent, ce n’est que du marketing pour nous faire penser de telle sorte. De nos jours, de plus en plus de commerces offrent des vêtements de qualité à petit prix. Je vais vous partager mes trucs et astuces pour repérer un vêtement de qualité qui sera durable à travers le temps.

La matière

Étiquette de soins. Crédits: Journaliste

Bien souvent, c’est la première chose que je regarde. De nombreuses fois, j’ai tourné le dos à de magnifiques pièces seulement car le tissu me semblait de mauvaise qualité. Pour déterminer si la qualité est bien, je fonctionne principalement avec le toucher et l’aspect du tissu. Si au toucher, le tissu est rude, il sera certainement inconfortable à porter. Vous vous retrouverez donc avec un autre vêtements qui ne vivra seulement que dans votre garde-robe, car vous ne serez pas bien lorsque vous le porterez.

Ensuite, le tissu est-il assez épais? Vous pouvez vous fier au toucher, mais pour le savoir, la meilleure astuce est de positionner le tissu devant une source de lumière, voyez-vous un peu, beaucoup ou pas du tout au travers? Bien sûr, certaines pièces sont faites pour être transparentes. Utilisez votre discernement : un t-shirt blanc de base ne devrait pas être transparent! Si vous pouvez voir à travers assez facilement, dites-vous qu’au fil des prochains lavages, il deviendra de plus en plus transparent. Laissez l’article là où il est, il n’en vaut pas la peine.

Ensuite, repérez l’étiquette de soins, il y sera indiqué la nature de la matière du tissu. Nous voulons une matière la plus naturelle possible tels que le coton, la laine ou bien la soie. Si le vêtement est en polyester, ne le délaissez pas pour autant, on préfère le naturel, mais si le vêtement répond aux autres critères, vous pouvez investir dans ce morceau. Plus il y a de l’élastane ou de spandex, plus le tissu aura tendance à agrandir et donc, se déformer et devenir transparent. Un faible pourcentage permet aux matières tel que le coton d’éviter de rapetisser au lavage et ajoute de la souplesse aux tissus. Il faut donc y aller avec parcimonie. D’autres tests manuels peuvent être faits comme étirer le tissu pour voir s’il reprend sa forme ou y passer les ongles pour voir si les mailles seraient faciles à tirer. Si le tissu ne revient pas à son état d’origine ou vous voyez l’apparition de brin, il s’agit encore une fois de passer à autre chose. Vous trouverez mieux.

Les coutures et finitions

Finition ourlet. Crédit: Journaliste

La deuxième chose que l’on veut regarder sont les coutures et les finitions. Non seulement cela nous indiquera si le vêtement risque de se découdre rapidement, mais aussi de belles coutures donnent un look de qualité aux vêtements. Il est important de vérifier l’endroit et l’envers du vêtement ainsi que la doublure s’il y en a. Souvent, c’est le premier élément qui est négligé lors de la fabrication, car cela sauve sur le coût de production. Mais qu’est-ce que l’on regarde? Ce que nous voulons voir c’est si les coutures sont droites. Ensuite, y a-t-il des nœuds dans la couture? Si oui, la couture va se défaire rapidement, car l’aiguille de la machine n’a peut-être pas bien tendu le fil, ce qui rend la couture lousse et donc, facile à défaire. Le tissu est-il bien droit? Y a-t-il des petits fils qui n’ont pas été coupés? La couleur du fil est-il de la même couleur que le vêtement? Attention! Parfois le look d’un article est spécialement conçu pour que le fil ne soit pas de la même couleur, je pense entre autre aux jeans, où les coutures peuvent être contrastantes avec couleur. Ce sont toutes des questions à se poser pour bien évaluer la qualité.

Les garnitures

Boutons à pression et fermeture éclair. Crédits: Journaliste

Le dernier point à regarder lors de l’évaluation de la qualité d’un vêtement sont les garnitures. Par garnitures, on entend les fermoirs, les étiquettes et autres petits détails. Tout d’abord, regardez les boutons, sont-ils de la même couleur que le vêtement? Semblent-ils fragiles? N’hésitez pas à tirer sur les boutons pour vous assurer de leur solidité. Évidemment, si vous voyez qu’ils vont tomber, arrêtez, je ne vous demande tout de même pas de briser les vêtements! Ensuite, vérifiez les fermetures éclairs, sont-elles facilement maniables? Je suis certaine que vous avez déjà acheté un pantalon dont le « zip » était difficile à fermer ou à l’inverse, descendait vous laissant «la fly à l’air ». Bref! Vous avez compris le principe, maintenant vous pouvez l’appliquer sur les autres détails tels que les rivets, les étiquettes et autres.

Pour conclure, ce sont tous ces petits détails qui amoindrissent la qualité du vêtement et auxquels il faut faire attention. J’espère que vous utiliserez ces conseils lors de vos prochaines sorties magasinage.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici