Au sommet du succès : Ils occupent la première position du classement en battant McGill

0
Publicité
Pierre-Luc Lessard a accumulé deux points pour deux mentions d’aide contre McGill. Photo : Patriotes

Les Patriotes ne pourraient être plus comblés en ce début de saison. Après avoir battu les Redmen de McGill en prolongation le 2 octobre dernier, ils se sont emparés du premier rang du classement général.

La formation de Jacques Laporte ne pouvait demander rien de mieux que de gagner leur première partie contre McGill. «À chaque année, McGill prend les devants. Donc, de commencer la nouvelle saison avec une victoire qui s’avère être leur première défaite, c’est très satisfaisant!» confie l’entraineur. Les Patriotes attendaient ce moment depuis longtemps. Jouant une seule partie au domicile des Redmen cette année, ils ont obtenu leur premier gain dans l’enceinte de McGill depuis les deux dernières années.

Il en a fallut de peu pour que les Patriotes ne cèdent la victoire aux mains de leurs adversaires. Ces derniers ont dominé au chapitre des lancers au but, avec 30 tirs contre 29. Le gardien Guillaume Nadeau a encore une fois excellé dans sa tâche en arrêtant 27 des 30 rondelles dirigées vers lui.

« À chaque année, McGill prend les devants. Donc, de commencer la nouvelle saison avec une victoire qui s’avère être leur première défaite, c’est très satisfaisant ! » – Jacques Laporte

Les recrues ont été à l’honneur pour les Patriotes alors qu’Olivier Ouellet s’est inscrit au pointage grâce aux passes de Félix Lefrançois et Félix Petit en deuxième période. Moins de 20 minutes plus tard, Ouellet a récidivé sur les passes des vétérans Emmanuel Boudreau et Félix Petit, donnant ainsi l’avantage à son équipe. C’était au tour de Félix Petit trois minutes plus tard de trouver le fond du filet. Les Redmen qui affichaient un déficit de 3 à 1 ne se sont pas laissé abasourdir. Ils ont inscrit deux buts d’affilée pour forcer la tenue d’une période de prolongation. Assisté de Pierre-Alexandre Joncas et Pierre-Luc Lessard, Félix Lefrançois a mis fin au suspense en garantissant la victoire des siens. Avec deux points chacun au cours de la rencontre, Lefrançois et Ouellet se sont respectivement mérité la première et la deuxième étoile de la rencontre.

En tête du classement

Avec leurs victoires contre Concordia et McGill, les Patriotes se sont mérité la première position du classement général. Même s’ils savent que cette situation est temporaire, les Trifluviens se réjouissent de ce positionnement. «On a une fiche de cinq victoires et deux défaites en sept parties, dont quatre à l’extérieur. C’est quand même très intéressant», affirme Laporte.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici