Budget provincial 2020-2021: Quoi en penser?

0
45
budget provincial
PHOTO : LA PRESSE CANADIENNE / JACQUES BOISSINOT

C’est équipé de patins qu’il accueille les journalistes, devenant rapidement le centre de l’attention. Ce n’est pas une partie de hockey, mais plutôt la mise en scène organisé par le ministre des finances du Québec, M. Éric Girard, dans le cadre de la prise de photos officielles pour le dépôt du budget 2020-2021 qui a eu lieu cet après-midi.

Un budget et son contexte…

Un gouvernement qui dans son dernier budget prévoyait des surplus, mais aussi un ralentissement économique, comme il est possible de le lire dans notre article sur le dernier budget, prédictions partiellement réalisées. En effet le gouvernement Legault a à jongler avec des surplus substantiels, mais le Coronavirus (COVID-19) vient plomber dans l’aile, de même que les turbulences actuelles du prix du pétrole qui n’aideront certainement pas. Face à cette incertitude des marchés mondiaux, Carlos J. Leitão, ex-ministre des finances et porte-parole de l’opposition en matière de finance a réclamé la création d’un fonds d’urgence en point de presse, hier le 9 mars :

Je pense que la chose à faire pour le gouvernement du Québec, dans le budget de demain, serait de créer un véritable fonds d’urgence de 1 milliard de dollars.

– Carlos J. Leitão

Toutefois on constatera que M. Girard n’a pas su tirer leçon de son successeur et ne créera pas un tel fond d’urgence. En effet, seul un fonds de 200 millions sera disponible pour les imprévus, soit 20% du montant demandé par M. Leitao.

Prendre le virage vert

Le gouvernement compte se doter d’un plan, le Plan d’Économie Verte (PEV). Représentant une partie importante du budget Girard, celui-ci regroupera entre autres plusieurs mesures visant une électrification de notre économie, délaissant les énergies fossiles. L’objectif ? Une réduction de 37,5% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Pour se faire, les infrastructures qui verront le jour au cours des prochaines années devront être électriques et les subventions à l’électrification du transport seront maintenues. L’ensemble de ce plan devrait représenter un investissement annuel de plus d’un milliard par année environ. Un programme d’agriculture durable sera aussi mis sur pied par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), les détails suivront…

Infrastructure, un bâtiment à la fois…

Le gouvernement Legault voit grand en matière d’infrastructures (bâtiments, ponts, routes, etc…), prévoyant investir un montant additionnel de 1,5 milliards par année sur 10 ans, soit une hausse d’environ 11%. En effet, on parle de sommes substantielles, principalement dans le but de stimuler l’économie, mais ces sommes perdureront et ses infrastructures constitueront un investissement aujourd’hui pour plusieurs années. Parmi ces infrastructures, des tramways et trains sont à prévoir, ce qui favorise le transport électrique, en continuité avec le Plan d’Économie Verte.

Régions et créneaux d’excellence

La productivité est un cheval de bataille important du gouvernement Legault. Ainsi, un réinvestissement en développement des régions et une émergence de pôles d’excellences se verront joindre d’investissements. Comment? Subventions et financements pour le virage numérique des entreprises ainsi que pour l’augmentation de leur productivité sont aussi du rendez-vous. Avec un objectif de productivité fixé et plusieurs mesures allant en ce sens, cela semble être un axe prioritaire pour le présent gouvernement.

Pour résumer le budget en 3 mots: Environnement, Avenir, Productivité.

Du côté de l’AGE UQTR, on accueille l’annonce de ce budget avec satisfaction. Toutefois, certains éléments manquent à l’appel selon l’Association. En effet, les revendications concernant un réinvestissement de 197M$ en aide financière au études (AFE) n’ont pas porté fruit, menant à un investissement additionnel de 47M$ uniquement. L’association espère que les discussions avec le gouvernement continueront et que les sommes soient remises en AFE. De plus, un montant de 100M$ investi en réussite scolaire sera surveillé de près par l’AGE afin de voir le détail de l’utilisation de la dite somme.

Des investissements sont aussi à prévoir en éducation, en culture, ainsi que dans divers autre champs. Toutefois il est impossible d’en couvrir l’entièreté, pour plus de détails, le budget intégral est disponible ici. Celui-ci est équilibré et bénéficiaire, incluant un important versement au fonds des générations. Cela permettra un remboursement conséquent de la dette québécoise, menant à une avance de 3 ans sur son objectif de réduction. Pour résumer le budget en 3 mots: Environnement, Avenir, Productivité.

Sources:

Pour le point de pression de M. Leitão: http://www.assnat.qc.ca/fr/actualites-salle-presse/conferences-points-presse/ConferencePointPresse-57763.html

Pour le budget Girard: http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/budget/2020-2021/fr/documents/PlanBudgetaire_2021.pdf

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here