Carnaval étudiant 2012 : Guillaume Wagner à l’UQTR

0
Publicité
Photo : Courtoisie

C’est maintenant confirmé, les étudiants de l’UQTR pourront assister au spectacle de l’humoriste Guillaume Wagner le 23 janvier prochain dans le cadre de la soirée d’ouverture du Carnaval. Le tout se déroulera au 1012 Nérée-Beauchemin, dès 22 heures.

Parcours

Diplômé de l’École nationale de l’humour en 2006, Guillaume Wagner s’est vite fait connaître en remportant les prix du public et du jury du Festival d’humour de Val-d’Or l’année suivante. Depuis, il n’a cessé de se démarquer sur scène et à la télévision. En plus de ses nombreuses apparitions dans plusieurs festivals québécois et étrangers, il a fait la première partie du spectacle de Jean-François Mercier pendant deux ans. Wagner collabore également fréquemment à l’émission Un gars le soir, animée par «Le Gros Cave», sur V-télé. Récipiendaire du «Nez d’Or» lors de l’édition 2010 du Grand Rire de Québec, le jeune humoriste a été sacré «Découverte de l’année» lors du dernier gala des Oliviers. Il est aussi la révélation du 29e festival Juste pour rire (2011).

Wagner ne manque pas de culot et ce, autant sur le plan langagier que dans le choix de ses sujets. Bon nombre d’entre vous connaissez certainement déjà le fameux numéro traitant de la superficialité de notre société, qui a été présenté à Juste pour rire l’été dernier (Gala Jean-François Mercier, 2011). Si cela ne vous rappelle toujours rien, j’ajouterai deux mots pour vous rafraichir la mémoire : Twilight, Douchebag. Guillaume Wagner est un artiste engagé, qui critique beaucoup l’actualité : son implication au sein du nouveau parti Option Nationale de Jean-Martin Aussant est aussi connue de plusieurs.

La critique le considère déjà comme un des humoristes les plus prometteurs de la relève québécoise. Wagner prépare son premier spectacle solo pour l’automne 2012. Voici ce qu’on en dit sur le site de la production (Avanti) : «Un spectacle brutal d’honnêteté qui ne fait surtout pas dans la complaisance. Préoccupé par l’individualisme grandissant qui nous caractérise, il rit de nos travers avec une précision hors du commun. De manière parfois crue et directe, il nous renvoie le miroir de qui nous sommes individuellement, dans le but de tracer un portrait de ce que nous devenons collectivement. Réputé pour son aplomb et son audace, il y fait un bilan courageux de ses défauts, de nos défauts, en évitant le piège du cynisme. Un humour trash, tout en finesse!»

Carnaval

Guillaume Wagner foulera donc les planches du 1012 dans le cadre du Carnaval étudiant de l’UQTR le 23 janvier. La première partie sera assurée par Philippe Boisclair et possiblement un autre artiste qui n’était pas confirmé au moment de l’écriture de ces lignes. Si vous n’êtes pas déjà inscrits au Carnaval, vous devrez débourser 5 dollars pour assister au spectacle. Un conseil, arrivez tôt!

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici