Carnaval étudiant 2014: Le froid ne met pas de barrières aux sports extérieurs

0
Publicité
La série Tobby s'est enfin clôturée avec un classique: Tobby joue au soccer. Photo: D. Janvier
La série Tobby s’est enfin clôturée avec un classique: Tobby joue au soccer. Photo: D. Janvier

Comme c’est maintenant la tradition, le Carnaval étudiant de l’UQTR adapte certains sports aux plaisirs de l’hiver pour que les associations étudiantes inscrites puissent les pratiquer dans la neige. Alors que le thème était «Les jeux de notre enfance», l’organisation a choisi de faire revivre le fameux chien Tobby afin qu’il prête son nom aux trois activités sportives classiques du Carnaval.

La série a commencé le lundi après-midi avec l’Ultimate Frisbee. L’activité, qui a été remportée par le programme d’ingénierie, s’est déroulée sur le terrain synthétique du CAPS. Dès le lendemain, les disques volants faisaient place aux ballons volants alors que c’était l’heure du volleyball. L’organisation a dû faire preuve d’ingéniosité pour monter deux terrains dans la neige dure du mois de janvier. C’est finalement l’Association des étudiants au doctorat en chiropratique qui l’a emporté pour une deuxième année consécutive grâce à bon nombre de joueurs ayant de l’expérience en volleyball. La série Tobby s’est enfin clôturée avec un classique: Tobby joue au soccer. À la surprise de plusieurs, c’est l’Association des étudiants en géographie qui l’a emporté sur les terrains érigés derrière le CAPS. Le froid intense et le manque de neige n’a pas arrêté les étudiants qui semblent avoir eu beaucoup de plaisir à bouger pour amasser des points pour la compétition.

Un retour en enfance

Avec une thématique comme celle-là, c’était l’occasion rêvée de renouer avec les jeux qui ont tant fait vibrer les étudiants lors de leur séjour à l’école primaire. Dans cette optique, l’activité du drapeau a remémoré plusieurs souvenirs aux étudiants de l’UQTR. Malgré le soleil couché et la température très froide du mardi soir, l’ambiance était au rendez-vous. Ensuite, avant la fameuse Chope d’Or du jeudi soir, les participants se sont donné un dernier rendez-vous à l’extérieur pour jouer au ballon-chasseur. «Ces deux activités se sont déroulées dans le respect le plus total et une très saine compétition. Il était également possible de voir de petites étoiles dans les yeux de certains participants, visiblement nostalgiques par le fait de renouer avec leur enfance!», a commenté la coordonnatrice Catherine Franche, après cette semaine très chargée.

Avec une thématique comme celle-là, c’était l’occasion rêvée de renouer avec les jeux qui ont tant fait vibrer les étudiants lors de leur séjour à l’école primaire.

Quelques nouveautés

Le comité de la programmation a fait du bon travail afin d’amener certaines activités qu’il est rare de voir dans le Carnaval étudiant de l’UQTR. Dans la catégorie sport, les participants ont eu droit à une petite séance de yoga pour commencer la dernière journée de cette semaine plutôt bien remplie. Une autre grande nouveauté qui a été très appréciée des étudiants a été une légère compétition de CrossFit, discipline émergente et très en vogue chez les athlètes. En l’honneur de l’émission d’activité physique animée par Joël Legendre et Élise Marquis au Canal Famille, l’activité a pris le nom d’Enfanforme. Les entraineurs du gym Syn3rgie, à Trois-Rivières, s’étaient déplacés au 1012 pour l’occasion. Une autre activité sportive que l’on ne voit que sporadiquement lors du Carnaval étudiant a été remise de l’avant cette année: le Défi S3. Les adeptes de ski et de planche à neige pouvaient ainsi démontrer leurs talents sur la pente à côté du CAPS. Certaines manœuvres ont d’ailleurs grandement impressionné les représentants du S3.

Les étudiants qui ont osé défier la froide température et le plancher aussi dur que glissant semblent pour la grande majorité très heureux d’avoir vécu l’expérience sportive que leur a offerte le Carnaval 2014.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici