Chèque tes affaires: L’importance de négocier

0
alexis frigon chèque tes affaires
Crédit illustration: Sarah Gardner

Il y a quelques jours, un membre de ma famille m’a raconté qu’il avait changé de compagnie pour son téléphone cellulaire. Il a quitté le fournisseur avec qui il faisait affaire depuis une quinzaine d’année car il pouvait avoir moins cher ailleurs, sans même négocier.

Le domaine des télécommunications a connu une véritable transformation dans les dernières années. En effet, il est passé d’une sorte d’oligopole à un marché où la concurrence est maintenant vive. Alors que le marché ne comptait qu’une dizaine de compagnies au plus, le marché a évolué et il existe maintenant de plus en plus de petits fournisseurs indépendants. Ainsi, la clientèle a donc beaucoup plus de choix qu’autrefois et il y a beaucoup plus de place pour négocier.

Voici donc quelques bons plis à prendre:

Examiner sa facture régulièrement

Tout d’abord, il importe de jeter un œil à sa facture afin de vérifier les détails de notre forfait actuel. Cela permettra de savoir combien on paie mais surtout pour quoi on paie. C’est ce deuxième point qui est le plus important selon moi. J’y reviendrai plus tard. En effet, beaucoup de gens se soucient peu de leurs factures et finissent bien souvent par s’en faire passer une p’tite vite, comme on dit! Par exemple, il est possible que vous réalisiez que votre forfait cellulaire contient 7 Go de données mobiles mais qu’en réalité, vous n’en utilisez que 2.

Magasiner et regarder les comparables chez les concurrents

Après avoir pris connaissance de votre forfait et du prix que vous payez, vous pouvez ensuite aller voir ce que les concurrents proposent afin de vous faire une tête. Cela pourra également vous servir ultérieurement lorsque vous négocierez avec votre fournisseur actuel. Aussi, cela sera une potentielle porte de sortie si jamais la négociation ne vous satisfait pas.

Psssit: T’aimes la chronique d’Alexis? Lis ses autres textes!

Savoir ce dont vous avez besoin et surtout ce dont vous n’avez PAS besoin

Il est important, lorsque vous négociez un nouveau forfait, de connaître vos besoins et de vous en tenir à ça. Certaines compagnies usent de l’astuce suivante: Si vous ajoutez un service à ceux déjà existants, vous avez le droit à un rabais supplémentaire. C’est bien beau tout ça, mais souvent, lorsqu’on fait le calcul, on se retrouve à payer plus que ce que l’on payait alors qu’on appelait avec la ferme intention de vouloir payer moins.

Se fixer un budget

En lien avec le point précédent, il est également important de se fixer un maximum sur le budget qu’on veut allouer à ce poste. Comme dit précédemment, après avoir effectué quelques recherches, on peut facilement avoir une idée sur les coûts d’un forfait répondant à nos besoins. En restant peu flexible sur le prix qu’on veut payer, si celui-ci est raisonnable bien sûr, on a de bonnes chances d’obtenir ce qu’on veut.

Quelques trucs en vrac pour négocier

– Lorsqu’on est un client de longue date de l’entreprise, on peut miser sur cela dans notre argumentaire.

– De surcroît, le premier point est d’autant plus valable lorsque nous sommes un bon payeur ou une bonne payeuse.

– Si, lors de votre appel, l’agentE semble inflexible sur ce qu’il ou elle a à vous offrir, demandez de parler avec son supérieur ou sa supérieure. Les cadres superviseurs ont parfois une marge de manoeuvre plus grande pour vous octroyer un rabais.

– Rien n’y fait? Vous pouvez demander de résilier votre abonnement. Généralement, il existe un département souvent nommé «fidélité» ou «loyauté» et la compagnie tentera une dernière fois de vous retenir en vous proposant des offres.

 

Tu es embêté(e) et tu as de la difficulté à te positionner? Il existe quelques comparateurs disponibles gratuitement sur le web. Tu n’as qu’à entrer ce qui correspond à tes besoins et le tour est joué! Tu pourras donc lâcher un coup de fil à ton fournisseur en ayant de solides arguments pour négocier ton abonnement.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here