Comédie musicale : La Mélodie du bonheur

1
2650
bandeau-COOPSCO-final_01
La Mélodie du bonheur, mise en scène de Denise Filiatrault. Photo : Courtoisie

La comédie musicale La Mélodie du bonheur, mise en scène par Denise Filiatrault, débutait sa tournée à Trois-Rivières, du 22 au 24 mars, à la salle J.-A. Thompson. Présentée 113 fois depuis 2010, la production présente un spectacle impeccable, intense et haut en couleur.

Même si les attentes étaient élevées, on ne pouvait s’imaginer une soirée aussi spectaculaire et grandiose. La population de Trois-Rivières s’est d’ailleurs déplacée en grand nombre pour y assister : trois représentations étaient presque complètes, et le samedi soir était présenté à guichet fermé. Le spectacle d’une durée de deux heures trente a été acclamé pendant plusieurs minutes à la fin de la soirée.

La pièce transportait le spectateur d’un univers à l’autre avec des décors de qualité qui se modifiaient en un clin d’œil. Que ce soit le couvent, la colline ou le château, tous les endroits étaient parfaitement représentés. La comédie musicale offrait, à la salle Thompson, un son magnifique qui mettait en valeur la voix des vingt-sept comédiens.

Aussi, on ne pourrait passer sous le silence l’excellent travail de mise en scène, un aspect majeur du spectacle. Chaque déplacement dans les chansons ou pendant les répliques a été réfléchi, ce qui donnait du mouvement et du rythme au spectacle. Les danses impliquant les enfants, comme lors de la chanson «Do-ré-mi», captent l’attention du public et rappellent des extraits du film si connu de tous.

La distribution

Une attention particulière a été portée au choix des acteurs afin de faire une sélection judicieuse. Catherine B. Lavoie, qui interprète Maria, a littéralement porté la pièce sur ses épaules. Présente du début à la fin, l’actrice sait jouer et chanter d’une façon impressionnante. Son personnage dégage tout l’amour qu’elle a pour Dieu, pour les enfants et pour le Capitaine von Trapp.

En ce qui concerne les sept enfants de la famille, la distribution regorge de talents prometteurs.

Ce dernier est interprété par Yves Soutière; l’acteur a su rendre le père de famille strict, mais attachant. En ce qui concerne les sept enfants de la famille, la distribution regorge de talents prometteurs. Mention spéciale à la petite Gretl (5 ans), jouée par Éloïse Bisson, qui a su faire rire et charmer le public à chaque fois.

Les jeunes comédiennes ont dû s’adapter puisqu’avec les années, celles qui jouaient les fillettes de 7 ans jouent maintenant celles de 9 ans et ainsi de suite. Même si ce n’est parfois que pour quelques phrases, l’équipe de production a fait face à plusieurs changements dans la distribution depuis les deux dernières années.

Après son passage à Trois-Rivières, La Mélodie du bonheur poursuivra sa tournée à Drummondville, Laval, Québec et Gatineau. Notons que cette comédie musicale en tournée, c’est 27 comédiens, 15 techniciens, 8 créateurs, 7 musiciens, 130 costumes et 2 remorques de 17 mètres.

1 commentaire

  1. Tout simplement enchanteur, émouvant et merveilleux. Nous nous sommes payé ce spectacle pour notre 45e anniversaire de mariage à Gatineau et nous n’avons pas regretté un seul sou dépensé pour ce spectacle, le seul regret c’est que nous n’avons pas eu le nom de tous les acteurs-chanteurs de la représentation dans le programme qui nous a été remis.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here