Cross-country intérieur: Lourde perte pour les Patriotes

0
Publicité
Après une belle saison recrue avec les Patriotes, Stéphan St-Martin quitte l’UQTR pour retourner aux études collégiales. Photo: Marc Fiset
Après une belle saison recrue avec les Patriotes, Stéphan St-Martin quitte l’UQTR pour retourner aux études collégiales. Photo: Marc Fiset

Après une saison extérieure plus que satisfaisante, la formation de cross-country de l’Université du Québec à Trois Rivières (UQTR) a appris une bien triste nouvelle à l’aube de la saison intérieure. Le coureur Stéphan St-Martin ne fera plus partie de la l’équipe des Patriotes au cours des prochaines années. Après une saison recrue remplie de promesses, le jeune homme quitte les rangs universitaire afin de retourner aux études collégiales.

St-Martin avait connu une saison 2014 très impressionnante avec notamment une deuxième position lors des championnats provinciaux. Il avait également fait bonne figure à Terre-Neuve à l’occasion de la course interuniversitaire canadienne en terminant au 20e échelon. Le jeune homme sera de la prochaine compétition à McGill à la fin janvier, malheureusement en tant que participant indépendant. Son entraîneur avec l’UQTR François Trudeau se disait déçu de cette annonce, mais comprend la situation.

«C’est décevant de le voir quitter l’équipe, mais pour son futur c’était la décision à prendre. Il faut garder en tête que le sport demeure secondaire, la priorité est de se concentrer sur notre carrière professionnelle.»

Objectif les championnats provinciaux

La terre n’arrête toutefois pas de tourner, les protégés de François Trudeau sont en mode préparation pour la saison intérieure. Trois-Rivières n’était pas présent pour la dernière compétition qui a eu lieu samedi dernier à Sherbrooke. Le pilote des Patriotes indique que ces courses ne sont pas trop significatives, c’est donc la raison de leur absence à ce rendez-vous.

«C’est décevant de le voir quitter l’équipe, mais pour son futur c’était la décision à prendre.» – François Trudeau

«La plupart des membres de l’équipe sont en train de faire des camps d’entraînement, donc ces premières courses ne sont pas leur priorité. On veut tout donner pour les provinciaux, on s’attend à bien performer là-bas.»

C’est donc le 28 février 1er mars que l’UQTR aura la chance de se faire valoir à ces mêmes championnats encore une fois du côté de l’Estrie. Il s’agira d’une belle occasion pour les coureurs trifluviens de se frotter aux meilleurs de la province.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici