Début de saison victorieux : Les Patriotes l’emportent 2-1

0
Publicité
Les Patriotes étaient fières de leur victoire. Photo : M. Chauvin

La bête noire de l’équipe de soccer féminin de l’UQTR n’est plus! Les Patriotes filles ont finalement vaincu le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke dimanche le 15 janvier dernier, après avoir encaissé plusieurs défaites contre cette équipe au cours des saisons précédentes.

Au froid glacial qu’il faisait ce dimanche, plusieurs se réjouissaient de retrouver le confort intérieur du Centre Alphonse-Desjardins et de revoir les Pats à l’œuvre. D’autant plus que la saison hivernale s’était très bien amorcée pour la troupe de Ghyslain Tapsoba. Cette victoire signifie beaucoup pour le pilote et il s’est dit satisfait du travail effectué par ses joueuses : «On commence la saison du bon pied et c’est la première fois que nous battions l’Université de Sherbrooke!»

La première demie de jeu a toutefois été plutôt tranquille. L’action s’est principalement déroulée en milieu de terrain et les gardiennes de but n’ont pas été souvent confrontées à l’adversaire. Cela a permis aux partisans de revoir à l’œuvre les joueuses de l’UQTR et de découvrir aussi les nouveaux visages qui ont fait leur apparition dans l’alignement des Pats.

Il a fallu attendre plus de 60 minutes avant de voir une équipe s’inscrire au pointage. Le Vert et Or a pris les devants en deuxième période avec un tir localisé dans la cage supérieure et la gardienne trifluvienne Stéphanie Rousseau n’a pu bloquer le ballon.

«On commence la saison du bon pied et c’est la première fois que nous battions l’Université de Sherbrooke!» – Ghyslain Tapsoba

Les Pats ont toutefois répliqué alors qu’il ne restait que 19min35 à la demie. La milieu de terrain Josiane C. Pothier a tiré avantage d’un lancer franc et a égalisé la marque 1-1. Alors qu’il ne restait que huit minutes au match, Marie-Michèle Lapointe a déjoué la gardienne du Vert et Or, permettant ainsi aux Pats de prendre l’avance et de dominer leurs rivales. Cette avance a motivé la troupe universitaire de l’UQTR qui a manqué de belles opportunités de marquer en fin de match. Alors qu’il ne restait que 2 minutes de jeu, la gardienne de but du Vert et Or a cédé sa place après s’être blessée en voulant arrêter une joueuse des Patriotes.

Des vacances bénéfiques

Les vacances du temps des Fêtes ont porté fruit. Les filles étaient prêtes et motivées à retourner sur le terrain. Un programme d’entrainement leur avait été remis durant le congé afin qu’elles puissent garder la forme et cela s’est avéré payant selon l’entraîneur-chef Ghyslain Tapsoba. «Les filles ont suivi le programme de façon assidue et ça paraissait sur le terrain aujourd’hui.»

N’ayant pas de match à l’horaire la semaine prochaine, les joueuses de soccer féminin bénéficieront de six séances d’entrainement afin d’être prêtes pour le prochain affrontement. L’entraineur-chef est content de l’issu de la partie d’aujourd’hui, mais il reste encore quelques petits trucs à travailler. «Les filles doivent apprendre à mieux circuler avec la balle. Nous avons perdu beaucoup de ballons aujourd’hui et nous allons travailler là-dessus au courant des prochaines pratiques», précise Tapsoba.

Elles visiteront donc la grande métropole le 29 janvier prochain et se mesureront aux joueuses de l’UQAM.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici