Enjeux académiques : La FEUQ organise une première table d’échanges

0
Publicité

Le 12 octobre dernier, se déroulait à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP) à Québec, la première Table d’échanges sur les enjeux académiques du Québec (TÉEAQ). Celle-ci était organisée par la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) et a regroupé 14 associations étudiantes de campus de partout au Québec ainsi que la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) comme observatrice.

La Table offrait, à la quarantaine d’étudiants présents, un «espace de discussion afin de permettre aux participants d’échanger sur plusieurs enjeux académiques», tel que mentionné dans le cahier du participant. La journée s’ouvrait sur une présentation de l’avis du Conseil supérieur de l’éducation paru le 18 juin 2013 sur les nouvelles façons de réaliser un projet d’études universitaires. La présentation était assurée par Mélanie Julien, coordonnatrice de la Commission de l’enseignement et de la recherche universitaires du Conseil supérieur de l’éducation. Lors de la conférence, les participants se sont attardés au parcours universitaire des étudiants au cheminement non traditionnel. Par la suite, sous forme de table ronde, les participants ont discuté du plagiat, de la formation à distance, du soutien financier, de l’offre de cours, de l’évaluation des enseignements, des communications et d’une enquête sur les sources de financement et les conditions de vie des étudiants qui sera faite par le FEUQ en 2014.

«Il est dommage qu’une association nationale vole une initiative d’association locale sans même la consulter.» – Mathilde Loiselle Davidson, vice-présidence aux affaires académiques de premier cycle de l’AGE UQTR

Apparence de conflit

Depuis le mandat 2011-2012, l’AGE UQTR organise, annuellement, le Rassemblement national académique (RNA). Ce rassemblement offre la possibilité à toutes les associations locales d’échanger sur les enjeux académiques et ce, sans bannière nationale. Le conseil d’administration de l’AGE UQTR avait décidé de tenir le RNA le 12 octobre, soit la même semaine que l’an dernier. Toutefois, l’édition a dû être reportée à l’hiver étant donné que les deux activités étaient organisées en même temps. La vice-présidence aux affaires académiques de premier cycle de l’AGE UQTR, Mathilde Loiselle Davidson, affirme à cet effet qu’«il est dommage qu’une association nationale vole une initiative d’association locale sans même la consulter.»

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici