Ensemble, Colore ta course : 2ème édition

0
Publicité

Le 7 octobre, la deuxième édition de « Ensemble, Colore ta course » s’est déroulée, un événement organisé par l’ASTRE. L’objectif de cet événement n’était pas une compétition, mais plutôt une occasion de rassembler les participants autour d’une cause commune : la lutte contre la détresse mentale chez les étudiants. En effet, l’intégralité des fonds collectés tout au long de la course sera reversée à la Fondation UQTR pour aider les étudiants dans le besoin. Afin de rendre l’événement accessible au plus grand nombre, trois distances étaient proposées : 2,5 km pour les participants tranquilles, 5 km pour les plus téméraires et enfin 10 km pour les intrépides prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes. Cette année, Zone Campus a également pris part à la course en tant que coureur.

Participants à la course. crédit : Journaliste

Une journée haute en couleurs

Louise participante à la course. crédit : Journaliste

Afin de permettre à tout le monde de courir ensemble malgré des départs différés, une organisation spéciale a été mise en place. Les coureurs du 10 km sont partis en premier, suivis par ceux du 5 km, puis du 2,5 km. Ainsi, tous les participants ont pu franchir la ligne d’arrivée en même temps. Une particularité de cette course est l’utilisation de poudre colorée jetée sur les coureurs, créant une pluie de couleurs qui a apporté de la joie malgré la météo pluvieuse. Même la pluie n’a pas découragé les nombreux coureurs, qui étaient plus nombreux que l’année précédente, avec pas moins de 145 coureurs. Un grand merci aux 34 bénévoles des Patriotes, sans qui cet événement n’aurait pas pu avoir lieu.

Haut les cœurs

Nous avons eu l’occasion de discuter avec l’organisatrice de la course, Mélanie M. Paris, afin de mieux comprendre les enjeux derrière cet événement. L’inscription à la course coûtait environ 25 $, bénéfices auxquels s’ajoutent ceux permis par les 16 partenaires de cette année. Les 1200$ de bénéfices iront directement à la Fondation de l’UQTR pour les services de santé mentale. L’objectif est d’utiliser cet argent pour inviter des conférenciers à partager leur vécu sur des sujets tels que la dépression, afin de sensibiliser davantage à la nécessité de l’aide en santé mentale. En dépit des préjugés persistants, la santé mentale est tout aussi importante que la santé physique, et la pandémie de Covid-19 a montré une augmentation des cas d’anxiété. Selon Mélanie, le sport est un moyen efficace de lutter contre les problèmes de santé mentale.

Parlons santé mentale

La santé mentale des étudiants au Québec était une préoccupation croissante. Les pressions académiques, sociales et économiques pesaient lourdement sur de nombreux jeunes, entraînant une augmentation des cas de stress, d’anxiété et de dépression parmi cette population. Selon une enquête de l’Union étudiante du Québec (UEQ) en 2019, près de 70 % des étudiants universitaires québécois avaient ressenti du stress lié aux études, tandis que plus de 50 % avaient éprouvé de l’anxiété. De plus, les taux de dépression étaient également en augmentation. Face à cette problématique, les établissements d’enseignement supérieur au Québec ont mis en place diverses initiatives pour soutenir la santé mentale des étudiants, notamment des groupes de soutien et des programmes de sensibilisation. C’est l’objectif recherché avec les bénéfices de la course.

Participants, bénévoles et membres de l’AGE. Crédits : Journaliste & AGE

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici