Étudier à Trois-Ri: Accéder à des services de santé à Trois-Rivières, mission possible?

0
Le Centre multiservices de santé et de services sociaux Saint-Joseph. Crédits : CIUSSS MCQ

La réponse courte : peut-être. La réponse longue, elle, se décline en deux parties : les services de santé et les services sociaux en général au Québec, puis ceux offerts à Trois-Rivières spécifiquement.

Au Québec

Si vous êtes nouveau au Québec ou que vous êtes un jeune adulte, vous ne connaissez peut-être pas le fonctionnement des soins de santé et des services offerts en général dans la province. Voici donc un topo : il existe, au Québec, ce que j’appellerais des services couverts et non couverts, et aussi des services gratuits.

Services couverts

Les services couverts sont ceux auxquels la carte d’assurance maladie (ou « carte soleil ») donne droit : vaccins, prises de sang, hospitalisations, chirurgies, consultations avec un généraliste (« médecin de famille ») ou un spécialiste, etc. Ces services se donnent dans le système public, le plus souvent dans des hôpitaux, des GMF (groupes de médecine familiale) et des CLSC (centres locaux de services communautaires). Certains de ces services sont aussi offerts dans le système de santé privé, dont les services ne sont pas couverts par la carte. Il est à noter qu’il existe des services psychologiques couverts, mais qu’ils sont limités et comportent des temps d’attente importants. Si vous avez besoin de services psychologiques et que vous étudiez à l’UQTR, je vous recommande de tenter de passer d’abord par les services psychologiques proposés par les Services aux étudiants.

Services non couverts

Parmi les services qui ne sont pas couverts par la carte d’assurance maladie, on compte les services paramédicaux (massothérapie, ostéopathie, physiothérapie, etc.), les services de psychologie et de psychothérapie privés, et aussi les soins oculaires et dentaires. Ces services se donnent le plus souvent dans des cliniques ou des centres privés. Il faut cependant apporter des nuances : les enfants de moins de dix ans, par exemple, ont accès à des soins dentaires gratuits. Par ailleurs, les services susmentionnés sont souvent couverts en partie par nos assurances étudiantes (que j’essaierai d’aborder dans une autre chronique en 2024).

Les assurances étudiantes collectives de l’UQTR, que vous payez par défaut en tant qu’étudiants à moins d’un désistement, proposent un remboursement partiel de plusieurs services de santé. Crédits : Plan Major. 

Services gratuits

Enfin, parmi les services gratuits, je compte les services accessibles à tout le monde, qu’on ait une carte d’assurance maladie ou non. Je pense entre autres au 811, un numéro de téléphone que tous peuvent composer (au même titre que le 911) et qui donne accès à deux services non urgents : Info-santé (option 1) et Info-social (option 2). Le premier vous permet de discuter avec une infirmière d’un problème de santé et de recevoir des conseils. En tant que jeune parent, j’ai fréquemment utilisé ce service pour savoir si je devais me rendre ou non à l’hôpital avec mon enfant. Le second service permet aux utilisateurs de parler avec une travailleuse sociale au sujet de différentes problématiques : inquiétudes pour un proche, problèmes de dépendance, idées suicidaires, etc. Le 811, en somme, peut vous aider à répondre à des questions comme :

  • Dois-je aller à l’hôpital tout de suite?
  • J’ai un problème de santé non urgent, mais après combien de temps deviendra-t-il urgent s’il ne s’améliore pas?
  • Qu’est-ce que je dois surveiller dans mon état de santé?
  • Qu’est-ce que je peux faire à la maison pour aider mon état à s’améliorer?
  • Où est-ce que je peux aller chercher des services?
  • Comment puis-je prendre un rendez-vous pour résoudre mon problème spécifique?

À Trois-Rivières

Comme beaucoup d’entre vous, je ne viens pas de Trois-Rivières et j’ai dû découvrir « sur le tas » les différents services disponibles au fil des ans. Je vous fais part, ici, de mes découvertes. Je ne vous cacherai pas qu’il n’y a pas de quoi se réjouir mais, au moins, vous saurez à quoi vous en tenir.

Les services de CLSC se donnent, à Trois-Rivières, au Centre multiservices de santé et de services sociaux Saint-Joseph (situé au 731, rue Sainte-Julie, tout près du centre-ville). Il s’agit d’un centre imposant où sont offertes toutes sortes de choses. Si on vous envoie rencontrer quelqu’un pour des services sociaux, il y a de bonnes chances que votre rencontre se tienne dans ce bâtiment. Vous pouvez aussi vous présenter sur place sans passer par un médecin pour plusieurs services; je vous invite à consulter le site Web du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec pour en savoir plus.

À présent, comment voir un médecin rapidement à Trois-Rivières? Ce n’est pas facile mais, à ma connaissance, vous avez quatre options.

Option 1 : Votre médecin de famille

Si vous avez un médecin de famille local… eh bien, vous êtes chanceux. Vous pouvez accéder au site de sa clinique pour savoir comment prendre un rendez-vous. Si votre médecin fait partie d’un GMF, il se peut que vous ayez accès à un service pour les urgences mineures, qui vous permet alors d’avoir une consultation le jour même ou le lendemain avec un médecin de la même clinique. Si vous n’avez pas de médecin de famille et que vous disposez d’une carte d’assurance maladie, je vous suggère de vous inscrire au Guichet d’accès à un médecin de famille. Les délais sont incroyablement longs (je n’ai jamais vu des délais de moins d’un an et demi), mais au moins, vous serez dans la liste d’attente.

Option 2 : Une clinique privée

Il existe plusieurs cliniques privées à Trois-Rivières. Elles se trouvent facilement par Google. Vous pouvez généralement y avoir un rendez-vous plutôt rapidement, mais vous devrez débourser des frais importants pour votre rendez-vous (plus de 150 $ pour une consultation simple, plus les frais d’inscription). Il existe aussi à présent, au Québec, des services de téléconsultation médicale; c’est à explorer si vous pensez recourir à des services privés.

Option 3 : Une super-clinique

Cette option, je l’appellerais aussi « la course contre la montre ».

Normalement, pour avoir accès au service d’urgence d’un GMF, il faut avoir un médecin de famille sur place. Toutefois, certains GMF permettent aux détenteurs d’une carte d’assurance maladie pour qui ce n’est pas le cas d’avoir tout de même accès à des rendez-vous pour des urgences mineures. Le service s’adresse d’abord aux personnes qui n’ont pas du tout de médecin de famille. Pour obtenir un rendez-vous à un de ces GMF, vous devez obligatoirement passer par le site Rendez-vous santé Québec. Les rendez-vous disponibles le lendemain sont mis en ligne à 17 h. Voici la difficulté : si vous accédez au site à 17 h 01, vous verrez la page ci-dessous.

La page qui s’affiche quand plus aucun rendez-vous n’est disponible. Crédits : Rendez-vous santé Québec.

Bref, il n’y aura plus du tout de rendez-vous. Ils auront déjà tous été pris parce que vous aurez accédé au portail une minute trop tard. Vous devez vraiment vous trouver sur la page de rendez-vous à 17 h exactement. Si vous réussissez à obtenir un rendez-vous à partir de cette source, vous serez probablement envoyé au GMF Clinique Réseau (1785, boulevard du Carmel). Ne vous y présentez pas à moins d’avoir un rendez-vous : vous aurez fait le voyage pour rien.

Option 4 : L’hôpital

En cas d’urgence ou si vous n’avez vraiment pas d’autres options, vous pouvez vous rendre au centre hospitalier de Trois-Rivières au 1991, boulevard du Carmel. Sachez toutefois que les temps d’attente, comme pas mal partout au Québec, sont rédhibitoires. J’y ai déjà attendu une dizaine d’heures avec mon enfant qui avait pourtant un code d’urgence prioritaire en raison d’une déshydratation.

J’espère que ces renseignements vous seront utiles et vous auront aidés à mieux comprendre comment les choses fonctionnent. Le système de santé québécois ne se porte pas bien, mais vous devriez maintenant avoir une meilleure idée de ce que vous pouvez faire pour vous en sortir à Trois-Rivières. Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à m’écrire!

Je vous souhaite à tous une fin d’année splendide et (au risque de sonner comme une vieille matante) en santé!

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici