Étudier à Trois-Ri : Être végé/végane en Trifluvie

0
Publicité

Tu es végétarien ou végane ou tu veux impressionner ton amie végétarienne ou végane, mais tu ne sais pas ce que Trois-Rivières a à offrir aux non-viandus? Ne crains rien! Je t’offre ici quelques suggestions personnelles pour acheter des provisions fraîches ou surgelées, sortir au resto ou te commander des merveilles depuis le confort de ton divan.

Épiceries

Il est naturel, quand on est végétariens ou véganes, de se tourner vers les magasins d’aliments naturels pour une partie de notre alimentation. Cependant, je dois avouer avoir été déçue par Trois-Rivières en la matière. Le chouette Santé en vrac (3235, boul. Des Récollets) de Trois-Rivières Ouest, par exemple, est un magasin qui te permet d’emmener tes propres contenants – ce qui est génial! –, mais il est petit. Le Panier santé (65, boul. Sainte-Madeleine), au Cap-de-la-Madeleine, est plus grand, mais est loin des zones populeuses de la ville. On ne peut pas s’y arrêter en chemin vers un autre commerce à moins de vivre au Cap.

Le Marché végétarien sur le boulevard Des Forges – Crédits : Radio-Canada.

Trois-Rivières compte cependant d’autres options. Il y a notamment le Marché végétarien (3960, boul. Des Forges), un commerce situé tout près du centre commercial. Il propose toutes sortes de denrées, des fruits et légumes frais aux gâteaux congelés, en passant par de délicieux pains du Panetier. Eh oui, la géniale boulangerie trifluvienne y compte une succursale! Contrairement à ce que son nom laisse entendre, le Marché végétarien vend – eh oui – un peu de viande. Cela dit, ce n’est pas l’un des produits principaux. J’y ai personnellement déniché plusieurs trucs très intéressants, notamment un excellent fromage de cajou, du kimchi bio, de la pâte feuilletée sans œufs et des muffins véganes.

Autrement, il est possible de dénicher ce qu’on cherche dans des épiceries ordinaires. Trois-Rivières compte en effet plusieurs épiceries proposant des produits prisés des véganes et végétariens. Si les options sont moins intéressantes en général au Super C, elles le sont plus au IGA, mais alors, ce sont les prix qui sont moins intéressants. Un bon équilibre, à mon sens, se trouve au Maxi sur Des Forges (3725, boul. Des Forges), tout près du centre Les Rivières. Je peux y acheter un faux fromage qui me plaît (et me donne moins de maux de ventre que le Daiya!), des gummy bears sans gélatine (ni sucre!) et, parfois, de la pizza Ristorante végane! L’épicerie Métro près de l’intersection Des Récollets/Des Forges l’a aussi parfois, cette succulente pizza.

Ristorante fait une pizza congelée végane qu’on peut trouver dans des épiceries trifluviennes! – Crédits : Site Web de Dr. Oetker.

Produits congelés

Par ailleurs, il existe des commerces qui vendent uniquement des repas surgelés. Je dois avouer que je boudais ces commerces plus jeune mais, plus j’avance dans la trentaine, plus j’apprécie leur côté pratique et économique! Ils sont chers, oui, mais moins chers que les commandes par les applications…

Parmi les commerces de repas surgelés qui proposent des options intéressantes aux végétariens et aux véganes, on compte les Aliments M&M (3550, boul. Des Forges). Les options arborant la mention « Vegatarian / Végétarien » ou « Vegan / Végétalien » sont multiples. Les gnocchis aux tomates et aux épinards sont sans doute mes préférés.

On voit bien la mention verte VEGAN / VÉGÉTALIEN – Crédits : Aliments M&M.
Gnocchis aux tomates et aux épinards des Aliments M&M – Crédits : abillion.

Situé tout près du Costco, à Trois-Rivières Ouest, Les trois chefs (5015, rue Marion) est un autre commerce trifluvien qui compte des options végés dans son menu. Je n’ai encore rien trouvé qui m’a fait tomber en bas de ma chaise mais, vu la longue liste d’options, je demeure optimiste!

Quelques options végé des Trois chefs – Crédits : Site Web des Trois chefs.

Restos

Qui plus est, Trois-Rivières compte son lot de restaurants. Nombreux sont ceux qui proposent des plats végétariens ou véganes ; peu d’entre eux sont entièrement végé. C’est pourtant le cas de Pour bien faire (27, rue Fusey), un restaurant 100 % végane situé à l’entrée du Bas-du-Cap, juste après le pont qu’on traverse pour aller à l’île Saint-Quentin. Il sert essentiellement des salades et des bols à base de riz ou d’autres grains. Il propose aussi des biscuits protéinés en plus d’une délicieuse tarte chocolat-poire (dans le coin inférieur gauche sur la photo). Grâce à diverses applications, notamment Uber Eats, il est possible de faire livrer ses repas à la maison.

Quelques plats proposés par Pour bien faire – Crédits : Page Facebook de Pour bien faire.

Deux autres restos véganes sont aussi bien connus en ville : le Café Lewis, anciennement le Café Frida, et le Dep Frida. Le Dep Frida (507, rue Saint-Georges) compte une petite épicerie de produits spécialisés véganes difficiles à trouver ailleurs, notamment un superbe faux poisson en conserve, et des lunchs frais. Je me souviens de sandwichs exceptionnels. Quant au Café Lewis (15, rue Des Forges), je ne peux pas encore me prononcer sur le menu puisque j’y suis peu allée depuis qu’il ne s’appelle plus le Frida, mais je vous le recommande néanmoins ne serait-ce que pour le décor : le restaurant donne directement sur le fleuve. Le paysage se savoure par de très grandes fenêtres.

Le Dep Frida propose divers produits d’épicerie – Crédits : Page Facebook du Dep Frida.
Le chaleureux intérieur du Café Lewis avec ses grandes fenêtres qui donnent sur le fleuve – Crédits : Page Facebook du Café Lewis.

Comme mentionné plus haut, plusieurs restaurants trifluviens offrent des options végé ou véganes particulièrement intéressantes. La pizza végé du Salvatoré (plusieurs succursales), avec son brocoli et ses olives, a de quoi faire rêver les amateurs de fromage et de légumes. Les restaurants de sushis, pour leur part, comptent tous des options végé ou véganes. J’aime bien le Hana Sushi (3546, boul. Des Forges), qui propose notamment des sushis aux asperges et des cubes de tofu mou frits.

Le Kinipi spa nordique (8210, boul. Des Forges), situé à côté du terrain de golf, compte pour sa part un plat végane dans son menu : un tofu mariné soya-érable avec ratatouille et salade de couscous perlé. Le plat est bon, mais varie beaucoup d’une fois à l’autre. Le restaurant indien Taj Mahal (5700, boul. Jean-XXIII), qui a ouvert ses portes l’an dernier à Trois-Rivières Ouest, compte aussi plusieurs options sans viande et propose ainsi des plats de paneer (fromage frais) ou de légumineuses bien assaisonnés.

Quelques plats du Taj Mahal – Crédits : Site Web du Taj Mahal.

Enfin, le Poke et Ramen-moi (1373, rue Hart), qui a ouvert ses portes dans la dernière année je crois, a enrichi l’offre de repas végés et véganes à Trois-Rivières en plus d’avoir franchement bonifié l’offre alimentaire du centre-ville avec ses prix raisonnables et ses heures d’ouverture particulièrement longues. Le restaurant propose un bol de ramen kanji ou un poke kanji avec des shitakés frits qui me font rêver, ainsi que des thés aux bulles savoureux. Encore plus merveilleux : il est possible de commander en ligne, mais je vous recommande d’utiliser le service de livraison du restaurant comme tel puisque toutes les options végés ne sont pas offertes par Uber Eats, par exemple.

Une page du menu de Poke et Ramen-moi, avec le Kanji dans le centre vers la gauche – Crédits : Page Facebook du Poke et Ramen-moi.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici