Hockey des Patriotes : Gravel et les Pats blanchissent les Redbirds de McGill 

0

Les Patriotes étaient de retour devant leurs partisans mercredi soir alors qu’ils recevaient la visite des Redbirds de McGill au Colisée Jean-Guy Talbot. Les hommes de Marc-Étienne Hubert visaient par le fait même une neuvième victoire consécutive. C’est en partie grâce au brio d’Alexis Gravel et ses 39 arrêts que les Patriotes sont parvenus à décrocher un gain de 2 à 0.

Le défenseur David Noël en possession de la rondelle. Crédit photo: NEO UQTR

Un premier engagement marqué par l’indiscipline 

On assiste à un début de match assez tranquille sans qu’aucune des deux équipes n’obtiennent de grandes chances d’ouvrir la marque. À mi-chemin en première période, les Patriotes bénéficient d’un avantage numérique et en profitent pour s’inscrire au pointage. Olivier Garneau repère David Noël laissé seul au haut des cercles et ce dernier décoche un tir frappé précis dans le haut du filet pour donner l’avance 1 à 0 à son équipe.  

Les deux équipes sont indisciplinés, ce qui offrent plusieurs avantages numériques d’un côté comme de l’autre, mais aucune des deux formations parvient à en profiter. Alexis Gravel se signale par la suite en toute fin de période alors qu’il effectue un arrêt sur une échappée. Les Pats retraitent donc au vestiaire en avance par un but, malgré le fait que McGill ait dominé 12 à 5 au chapitre des tirs au but. 

Les Patriotes conservent leur avance

À l’image du premier engagement, le début de la deuxième période donne droit à du jeu serré sans trop d’éclat. Un peu avant la moitié de la période, McGill contre-attaque et touche le poteau à la gauche du gardien des Patriotes. Le score demeure donc inchangé. Alors que les Pats bénéficient d’un avantage d’un homme, une bourde à la ligne bleue permet une autre échappée du club visiteur. Le joueur trébuche toutefois et entre en collision avec Gravel, ce qui met fin à la menace. Le gardien des locaux se signale une fois de plus vers la fin de la période alors qu’il sort la jambière droite sur un retour de lancer directement devant le filet. La marque de 1 à 0 persiste donc, et c’est ainsi que les deux équipes entrent aux vestiaires. 

Gravel et la défensive ferment les livres

La troisième période débute et Félix Lafrance obtient une chance en or d’inscrire le deuxième but des siens, mais le gardien des Redbirds sort la mitaine au dernier instant. Ce n’était que partie remise pour Lafrance, lui qui profite d’une superbe passe de Mathieu Boucher pour rediriger le disque dans le haut du filet, et ainsi procurer l’avance 2 à 0 aux Pats.

McGill a une chance de répliquer en avantage numérique, mais ce sont plutôt les locaux qui menacent. Louis-Filip Côté parvient à s’échapper, mais son tir du revers est bloqué par le gardien. C’est ensuite au tour de Boucher de s’amener seul devant le gardien, mais son tir manque de précision et termine sa course dans la baie vitrée.

McGill continue d’attaquer en fin de match et tente le tout pour le tout en retirant son gardien au profit d’un sixième patineur. Gravel et la défensive de l’UQTR est toutefois intraitable et l’attaque des visiteurs est tenue en échec.

Les Patriotes viennent à bout des Redbirds par la marque de 2 à 0. Crédit photo: Patriotes UQTR

Les Patriotes récoltent donc un neuvième gain consécutif (2 à 0), malgré avoir été dominés 39-21 dans la colonne des tirs au but. 

La troupe de Marc-Étienne Hubert recroisera le fer avec ces mêmes Redbirds ce samedi, alors qu’elle sera en visite du côté de l’Aréna McConnell à Montréal.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here