Improvisation : LUITR — Victoire serrée pour les Bleus

1
Tout au long de la soirée, ce fut un échange de points entre les deux équipes. Photo : Marie-Ève B. Alarie

Le 25 février dernier avait lieu le match des Verts contre les Bleus à la LUITR. C’est finalement les Bleus qui, par un point, ont remporté la victoire.

C’était un match d’une grande importance puisque les Verts, en deuxième place, tentaient de rafler le plus de points afin d’obtenir la première place au classement. Les Bleus sont en première place depuis le début de la saison et ne semblent pas prêts de céder leur place.

Ce sont les alignements habituels que l’on retrouvait pour les Verts et les Bleus. Chez les premiers, il y avait Dave Belley (c), Alex Drouin, Vannessa Fortier et Antoine Lacasse. Pour les Bleus, c’était Maxime Tanguay (c), Julie-Anne Pelletier, Camille Tremblay-Lalancette et Louis-Étienne Villeneuve. Le tout était sous la supervision de l’arbitre Andréanne Tremblay et l’animation assurée par Mathieu Roy, accompagné de Philippe Grenier des Rouges.

 Forte compétition, pointage serré

Les séries arrivent, et l’ambiance est palpable à la LUITR. Les Verts, qui n’ont jamais tenté de cacher leur fort caractère, ne se sont pas laissés impressionner par la première position des Bleus au classement. D’ailleurs, durant la première demie, dès que les Bleus gagnaient un point, les Verts contre-attaquaient en raflant le suivant. Ce fut un échange de points constants qui a mené à une égalité à la fin de la première période.

Les Verts, qui n’ont jamais tenté de cacher leur fort caractère, ne se sont pas laissés impressionner par la première position des Bleus au classement.

Même si la compétition était présente, elle n’a pas eu de conséquences sur le bon fonctionnement des improvisations. Le public a eu droit à une improvisation «À la manière d’un film d’horreur» délectable et humoristique à souhait. Il ne faut pas oublier non plus les comédies musicales faites en comparées sous le thème «La gardienne», qui ont prouvé que l’imagination peut mener loin. Alors que les Verts ont fait une gardienne qui succombait aux désirs des enfants, les Bleus ont habilement recréé l’univers d’une prison où une histoire de cœur se trouvait derrière les barreaux.

Suprématie des Bleus

Au retour de l’entracte, les deux équipes ont mis tous leurs efforts pour tirer leur bout de couverture. Cependant, le même scénario qu’à la première partie s’est produit, soit un échange de points très serré. Les Verts autant que les Bleus se sont démarqués avec plusieurs improvisations.

Le public n’oubliera pas de sitôt l’originalité des Bleus lors de la catégorie «Taxi», où le joueur Tanguay ne conduisait pas une automobile, mais bien le traîneau du Père Noël. Et que dire des talents de conteur du joueur Lacasse des Verts qui a très bien expliqué l’histoire d’un schizophrène désirant faire un saut en parachute?

Il n’y a pas à dire, les spectateurs ont eu droit à un spectacle endiablé et bien rythmé. Au final, c’est la dernière improvisation, gagnée par les Bleus, qui a scellé la fin de la soirée. Effectivement, si le point avait été aux Verts, il y aurait eu égalité. C’est par un pointage de 6 à 8 que les Bleus se sont assuré la première place au classement.

Pour ce qui est des étoiles du match, celle décernée par les Bleus est allée au joueur Alex Drouin, celle des Verts au capitaine Maxime Tanguay, et l’arbitre a donné la sienne à Antoine Lacasse des Verts.

1 commentaire

  1. oooh je ne connaissais pas non plus, donc merci pour la de9couverte ! J aime assez ce qu elle fait, meame si l e9trangete9 de ses ceuvhex et de ses de9cors frf4lent le bizarre, comme une icf4ne d Enki Bilal ! On dirait qu elle n est pas vivante ! J aime beaucoup le fait qu elle essaie de se re9approprier la mode au lieu de la copier, comme sur ses ongles ! J adore 🙂

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here