Inauguration de la nouvelle Galerie r3 : Un renouveau inspirant

0
Publicité
France Joyal, professeure et directrice de la Galerie r3, Phillipe Boissonnet, directeur de l’Unité de recherche en arts visuels (URAV), Nadia Ghazzali, rectrice de l’UQTR, et Aimé Zayed, directeur du Département de philosophie et des arts. Photo: Courtoisie
France Joyal, professeure et directrice de la Galerie r3, Phillipe Boissonnet, directeur de l’Unité de recherche en arts visuels (URAV), Nadia Ghazzali, rectrice de l’UQTR, et Aimé Zayed, directeur du Département de philosophie et des arts. Photo: Courtoisie

C’est le 26 septembre dernier, devant étudiants, professeurs, artistes et autres distingués invités, qu’a eu lieu l’inauguration de la nouvelle Galerie d’art r3 de l’Université du Québec à Trois-Rivières, maintenant logée dans un agrandissement récemment ajouté au pavillon Benjamin-Sulte. Construite à un cout avoisinant 800 000$, cette version améliorée et résolument moderne offre un nouvel élan à l’espace de diffusion et représente une reconnaissance significative.

Déménagée en raison de la construction du pavillon à la vie étudiante, la galerie âgée de 10 ans occupe maintenant des locaux plus spacieux et fonctionnels, adjacents à la section des arts du Département de philosophie et des arts. La nouvelle proximité physique de la Galerie et de la section des arts constitue un avantage indéniable qui dynamisera la vie départementale.

Le nouvel emplacement comporte notamment des portes d’accès surdimensionnées qui facilitent le transport des œuvres de grande envergure, des éclairages spécialisés et des installations techniques nécessaires à l’utilisation de la vidéo ou du son, trois murs pleins et un mur entièrement vitré pouvant être masqué par des panneaux amovibles intégrés à l’architecture, sans oublier le mur signalétique extérieur qui favorise la visibilité de la galerie.

Un lieu de formation

Selon la professeure France Joyal, ce nouvel emplacement permettra à la Galerie de poursuivre ses mandats, soit de promouvoir la recherche en arts, de favoriser le rapprochement entre cette recherche et la pratique et d’intégrer les étudiants vers la pratique professionnelle. Cette plateforme constitue un tremplin nécessaire pour les artistes.

La Galerie r3 a vu le jour en septembre 2000 dans le pavillon Nérée-Beauchemin de l’UQTR. Cet automne, la section des arts de l’UQTR compte quelque 200 étudiants, lesquels profiteront de la présence de la Galerie pour parfaire leur formation.

La rectrice de l’UQTR s’est dite ravie de faire partie de cet évènement important dans l’histoire institutionnelle qui souligne le beau succès de la Galerie r3. «Depuis la fondation de l’Université en 1969, l’institution s’est fait un devoir de toujours mettre en valeur les arts et de leur réserver une place de choix dans sa programmation d’enseignement et de recherche. C’était là un choix avisé puisqu’on observe à l’UQTR un foisonnement d’idées et de projets ainsi que l’émergence d’une masse critique d’artistes de grands talents», a-t-elle commenté.

«On observe à l’UQTR un foisonnement d’idées et de projets ainsi que l’émergence d’une masse critique d’artistes de grands talents.» – Nadia Ghazzali, rectrice de l’UQTR

Un espace de diffusion

À travers ses nombreuses expositions, la Galerie r3 a su mettre en valeur la production des étudiants et des professeurs en arts de l’Université, tout en offrant un lieu de diffusion à des artistes du milieu régional ou en provenance d’ailleurs au Canada et dans le monde.

Cette nouvelle salle d’exposition permettra notamment de poursuivre la présentation des œuvres d’artistes renommés, invités par l’UQTR, ce qui enrichit considérablement la vie artistique sur le campus, ainsi que sur la scène régionale. Aimé Zayed, directeur du Département de philosophie et des arts, a tenu à remercier la direction de l’UQTR «qui a compris l’importance de l’art et qui a su le prioriser».

Une première exposition

Intitulée Les Rencontres Art3: Recherche-Création 2013, l’exposition regroupe les œuvres d’une douzaine d’artistes utilisant des moyens d’expression variés: vidéo, peinture, sculpture, hologramme, verre, impression, collage, etc.

Elle met en lumière les travaux de recherche récents de professeurs de la section des arts de l’UQTR, regroupés au sein de l’Unité de recherche en arts visuels (URAV): Philippe Boissonnet, Jean-Francois Côté, France Joyal, Branka Kopecki, Aimé Zayed et Richard Purdy (professeur retraité). Les artistes invités se joignant à l’exposition sont Lorraine Beaulieu, Louise Boisvert (chargée de cours, UQTR), Javier Escamilla (coordonnateur, UQTR), Roger Gaudreau et Slobodan Radosavljevic (chargés de cours, UQTR), et Akiko Sasaki (technicienne de travaux pratiques, UQTR).

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici