Journée Portes ouvertes en agence de l’A2C: un événement formateur

0
portes ouvertes a2c
Dialekta, une agence en marketing numérique située à Montréal, a accueilli quelques participant.e.s lors de la journée du 7 février. Crédit: Page Facebook de Dialekta

Le vendredi 7 février dernier avait lieu la douzième édition de la journée Portes ouvertes en agence. Organisée par l’A2C (Association des agences de communication créative), ce sont plus de 40 agences de communication qui ont ouvert leurs portes à des étudiant.e.s de niveaux collégial et universitaire. Les agences participantes, étant situées à Trois-Rivières, à Montréal et à Québec, ont accueilli en tout un peu plus de 650 étudiant.e.s désireux.ses d’en savoir plus à ce sujet.

La mise en place de la journée

Mise de l’avant par l’A2C, une association québécoise réunissant près de 70 agences québécoises bien diverses, l’édition 2020 de la journée Portes ouvertes en agence s’est déroulée malgré la température hivernale. L’une des missions de l’A2C étant d’assurer la vitalité et l’excellence de l’industrie de la communication créative au Québec, il apparaît certain que la journée du 7 février est en accordance avec cette dernière; pour l’A2C, encourager les étudiant.e.s à s’intéresser à ce milieu serait synonyme de relève.

Les agences participantes, étant situées à Trois-Rivières, à Montréal et à Québec, ont accueilli en tout un peu plus de 650 étudiant.e.s désireux.ses d’en savoir plus à ce sujet.

L’Alliance des cabinets de relations publiques du Québec (ACRPQ) était également de la partie et ce, pour une deuxième année consécutive. Regroupant certains des plus importants cabinets de relations publiques du Québec, l’implication de l’ACRPQ était des plus pertinentes. Différents partenaires se sont aussi joints à l’initiative; parmi ceux-ci, il y avait le calendrier d’événements AgendaPR, le média québécois qui focalise sur le domaine des communications et du marketing Grenier aux nouvelles ainsi que la firme de relations publiques Thara Communications.

L’objectif

En ouvrant ainsi leurs portes, les agences participantes ont permis aux étudiant.e.s de découvrir leur univers et de mieux connaître les nombreuses possibilités d’emploi qui existent dans l’industrie des communications au Québec. Les participant.e.s ont ainsi eu la chance de comprendre la mission et les responsabilités des agences et ont pu rencontrer des professionnel.le.s du milieu afin de discuter de leur emploi et de leur quotidien.

Plusieurs participant.e.s ont pu établir des contacts avec des professionnel.le.s de l’industrie.

La journée Portes ouvertes a permis à certains et à certaines de confirmer leur intérêt pour le domaine des communications au Québec. En somme, grâce à l’événement, plusieurs participant.e.s ont pu établir des contacts avec des professionnel.le.s de l’industrie et ont pu s’informer dans l’optique d’obtenir un emploi dans l’une des agences visitées.

Le déroulement

Séparée en deux parties, soit en avant et en après-midi, la journée permettait aux participant.e.s de visiter deux agences qu’ils et elles avaient préalablement choisies. Lors de leur visite, les participant.e.s ont pu assister à une présentation de l’agence ainsi qu’à une visite guidée des bureaux. Des études de cas, des simulations, des mises en situation et des exercices pratiques ont été présentés aux étudiant.e.s. Les participant.e.s ont aussi pu poser des questions aux agences afin d’en savoir plus. Lors de l’inscription, qui s’est faite en ligne via le site web de l’A2C, les participant.e.s avaient jusqu’au 24 janvier 2020 pour sélectionner les plages horaires qui leur convenaient.

agence camden
L’agence Camden a accueilli plusieurs participant.e.s lors de la journée du 7 février. Crédit: Page Facebook de Camden

De nombreuses agences étaient participantes; bien que principalement situées à Montréal, quelques-unes étaient en Mauricie, notamment l’agence Acolyte. Des bourses de cinq cents dollars étaient tirées parmi les étudiant.e.s participant.e.s; ces bourses étaient issues des frais d’inscription de dix dollars qui étaient obligatoires. Par la suite, des bourses étaient tirées aléatoirement parmi les étudiant.e.s qui avaient répondu au sondage post-événement.

Pour en savoir plus à ce sujet, visitez le site web de l’A2C.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here