La climato-réaliste: Guide pratique pour des cadeaux écolos et minimalistes

0
337
bandeau-COOPSCO-final_01

Depuis la nuit des temps, les humain.es se réveillent le matin du 1er décembre, sélectionnent avec une joie débordante la liste de lecture «Noël» sur Spotify, commencent à garnir leur liste de souhaits pour des cadeaux extravagants dont ils n’ont pas besoin et enfilent de jolies chaussettes brodées de rennes au nez rouge acheté au H&M… Ou pas. Du moins, pas depuis la nuit des temps.

Vous le savez tous, Noël est l’occasion par excellence pour surconsommer. Combien de fois avez-vous reçu des cadeaux que vous n’avez jamais sortis de leur boîte et qui ont ramassé de la poussière dans une armoire? Je sais que moi, plusieurs fois.

Crédit photo : Autour du feu, page Facebook

Lors de mes pèlerinages sur le net, je suis souvent tombée sur une image de «petite pyramide du cadeau éthique» qui m’a beaucoup plu et sur laquelle je baserai ce guide pratique de cadeaux écolos. Vous pourrez même ressortir ce guide pour d’autres fêtes nécessitant un cadeau quelconque — anniversaire, Saint-Valentin, etc. C’est parti!

Donner des souvenirs et du temps

Quand je pense aux meilleurs cadeaux que j’ai reçus au fil du temps, les expériences et les moments partagés sont souvent en haut de ma liste. Je me rappelle de nombreux concerts avec ma mère, des soirées au cinéma avec des ami.es ou quelques jours de camping offerts pour ma fête… On se rend compte que finalement, le vrai cadeau n’est pas monnayable ni remboursable. C’est la richesse du moment partagé avec des gens qui nous sont chers, qui compte réellement.

Je me souviens d’un cadeau que ma mère avait beaucoup apprécié, c’était lorsque je lui avais fait un carnet de «coupons de services» (faire la vaisselle, sortir les poubelles, regarder un film de son choix, etc.). Ainsi, cela permet de rendre un réel service sans pouvoir chialer — et ça, les mères ADORENT ça! Après tout, les cadeaux servent à symboliser notre gratitude et notre amour envers autrui, alors, quoi de mieux que de rendre la pareille une fois de temps en temps.

C’est la richesse du moment partagé avec des gens qui nous sont chers, qui compte réellement.

En rafale, quelques idées de cadeaux : offrir des billets de spectacle d’un artiste que la personne aime, offrir une activité inoubliable comme une journée d’équitation ou en traineau à chiens, offrir son expertise pour réparer quelque chose ou aider quelqu’un, faire une journée de randonnée ou en raquettes…

«Upcycler» des objets et acheter d’occasion

L’un des plus beaux cadeaux que ma mère m’ait offerts, c’était une lampe fabriquée par elle-même, composée d’un pot Masson recyclé. J’utilise encore cette lampe et j’ai réellement été touchée lorsqu’elle me l’a offerte; pas parce que je capote sur les pots Masson (même si c’est le cas). Mais parce que je pense à tout le temps qu’elle y a consacré pour moi, et chaque fois que j’allume la lumière, je pense à elle.

cela permet de rendre un réel service sans pouvoir chialer — et ça, les mères ADORENT ça!

Il faut cesser de penser qu’offrir un cadeau d’occasion, c’est être «cheap» ou «gratteux». J’ai demandé à deux reprises une carte-cadeau au village des valeurs (à l’époque où je ne savais pas que c’était une compagnie à but lucratif), et j’y ai acheté des vêtements que j’aime encore aujourd’hui.

«Upcycler» et acheter d’occasion peut être aussi simple que de donner un collier qui appartenait à votre grand-mère à votre fille. C’est de transmettre des objets sentimentaux qui ont une grande valeur pour vous et pour l’autre. C’est respecter l’histoire d’un artéfact et de le transmettre a quelqu’un qui le chérira. Et c’est de revaloriser des choses qui existent déjà, ce qui est à la base des principes écolos.

Fabriquer

Si vous souhaitez donner un objet absolument unique, il n’y a rien de mieux que de fabriquer soi-même un cadeau. Certes, cette option est moins populaire, car elle nécessite souvent l’achat de matériaux neufs. Mais cela reste toujours beaucoup plus écologique que de l’acheter tel quel sur Amazon, par exemple.

Il faut cesser de penser qu’offrir un cadeau d’occasion, c’est être «cheap» ou «gratteux».

Pourquoi ne pas fabriquer des cartes de souhaits soi-même? Ou écrire un carnet des «50 raisons pourquoi je t’aime» — ça l’a tiré bien des larmes à ma mère, alors je crois que c’est gagnant! — Ou encore, confectionner une pièce de vêtement si vous aimez la couture. Vous pouvez également cuisiner des biscuits ou de la confiture avec amour ou décorer une tasse à café pour votre partenaire accro à la caféine…

Acheté éthique

Si vous devez vous résoudre à acheter du neuf, il faut garder en tête les règles habituelles de l’achat écolo:

  • Est-ce que c’est local?
  • Est-ce que c’est bio?
  • Est-ce que c’est équitable?
  • Est-ce que cela a parcouru une longue distance pour se rendre à moi?
  • Est-ce que c’est suremballé?

Et j’en passe. Mais tant qu’à acheter du neuf, pourquoi ne pas aller magasiner avec votre proche pour s’assurer qu’il ou elle aime vraiment son cadeau? Comme ça, vous ne jetterez pas votre argent par la fenêtre ni des déchets…

Je suis bien consciente que l’attitude écolo n’est pas partagée par tous, surtout pas autour de la table familiale, mais si vous offrez des cadeaux écolos qui sont vraiment adaptés aux passions de vos proches, ce sera un beau présent autant pour eux que pour la planète.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here