La mission du Zone Campus : Note de la rédaction

1

Le Zone Campus a pour mission première de favoriser la circulation de l’information destinée aux étudiants de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ce n’est cependant pas sa seule vocation. Le journal offre aussi une tribune à tous ceux qui désirent exposer leur opinion sur le sujet de leur choix.

Bien entendu, qui dit «opinion» dit «argumentation». Parce qu’il n’y a pas qu’un seul côté à une médaille. L’équipe du Zone Campus a depuis toujours décidé de ne pas choisir quel côté de cette médaille est le meilleur et, par le fait même, ne prend pas position. Parce qu’il y a aussi des zones grises, et de toutes les teintes. Les chroniqueurs et les auteurs des lettres d’opinions rédigent leurs textes avec leur propre vision, leur propre style, leur propre rigueur et leurs propres mots, et ces paroles n’engagent qu’eux. Ils ont décidé d’assumer leurs propos.

Cependant, il existe des sujets plus délicats que d’autres. La question se pose donc : faut-il continuer à prôner la liberté d’expression, ou penser aux débats que cela peut susciter? Et d’autres questions s’enchainent : à quel moment les propos exposés dans une chronique ne peuvent-ils plus être publiés? Il est difficile d’en juger, car, tout comme les opinions qui ne se situent pas à un extrême ou à un autre, mais bien sur une échelle complète de valeurs, les gens qui ont ces opinions sont tous aussi différents les uns des autres et ne réagissent pas de la même façon face aux mêmes propos. Décider si une façon de penser est meilleure qu’une autre ne relève pas de nos fonctions.

Il est aussi possible pour les lecteurs qui ne sont pas du même avis que nos chroniqueurs de partager leur opinion. Le Zone Campus est ouvert aux réactions des étudiants.

1 commentaire

  1. Dans votre texte, j’ai l’impression qu’on parle de la liberté d’expression comme Radio-X en parlait. Verra-t-on une autre vague d’autocollants : « Liberté, Je crie ton nom » à l’effigie du Zone campus ou aurez-vous le courage d’affronter ce dont il est réellement question, soit le manque de contrôle de la qualité des textes?

    Un rédacteur en chef joue, à ce titre, un rôle des plus importants, puisqu’il est souvent le premier lecteur des textes qui seront publiés. Son travail est de s’assurer que le texte respecte la ligne éditoriale, que les informations y sont valides et qu’il respecte certains standards de qualité.

    Je n’ai pas l’impression que ce travail a été effectué correctement lors de la dernière publication. À l’avenir, je vous conseille donc de revoir votre ligne éditoriale et de l’appliquer plutôt que de vous défendre en invoquant la liberté d’expression. Si votre ligne éditoriale se résume à cette « mission » servant à appuyer le présent texte, je me demande comment le rédacteur en chef PEUT faire son travail.

    Il serait bien d’assumer cette ligne éditoriale et de la publier sur votre site internet,

    Merci!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here