La reprise économique, pas sans la Santé publique

0
93
pierre fitzgibbons reprise économique déconfinement
Pierre Fitzgibbon, Ministre de l’Économie
Président du comité de relance économique du Québec
Crédit photo: Capture d’écran, ICI RDI

Québec dévoile son plan de reprise économique. Chantiers de construction et entreprises manufacturières ouvriront le 11 mai, les commerces avec un accès extérieur le 4 mai. Pour les salons de coiffure et autres secteurs de l’économie, on devra attendre la fin du mois de mai pour les voir ré-ouvrir.

Un plan en 3 étapes

Montréal sera exclu des ouvertures ci-bas et fera l’objet de directives distinctes. Pour le reste du Québec, le plan se décline en 3 premières phases d’ouvertures:

4 maiCommerces avec accès extérieur direct
11 maiChantiers et entreprises manufacturières (nombre d’employés limité)
25 maiEntreprises manufacturières (pleine capacité)
Reste de l’économie avec ouverture à déterminer…
Note: les entreprises de services ouvriront par secteurs, pendant les phases 3 à 5.

D’entrée de jeu, le Premier ministre Legault explique que ces dates ne sont pas fixes. Ces dates varieront selon l’évolution de la contagion, Santé publique à l’appui. L’ouverture des entreprises manufacturières et chantiers coïncide avec la réouverture des écoles primaires et garderies. Cela permettra aux travailleurs et travailleuses de retourner au travail l’esprit tranquille, une mesure que Québec souligne en parlant de retour à la vie normale. Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe souligne d’ailleurs le lien entre ces deux mesures en point de presse lundi:

Le taux d’occupation du réseau [de CPE et garderies] va augmenter graduellement au fur et à mesure que les pans de l’économie vont rouvrir.

– Mathieu Lacombe, Ministre de la Famille

La distanciation sociale n’est pas finie

Alors que le plan est dévoilé, il ne faut pas penser que c’en est fini. Les mesures sanitaires sont là pour rester. Les entreprises devront appliquer des normes de distanciation sociale et revoir leur fonctionnement en entier. Une entreprise ne réussissant pas à mettre en place de telles mesures, devra s’attendre à voir ses portes se refermer temporairement.

Il n’y aura pas de compromis en matière de santé et sécurité des travailleurs. Il faut reprendre les activités économiques, mais de façon sanitaire.

-Jean Boulet, Ministre de l’Emploi et de la Solidarité Sociale

La Commission des Normes d’Équité, de Santé et Sécurité au Travail (CNESST) sera responsable de cette application en collaboration avec la Santé Publique. En appui à ces organismes, l’Institut de Recherche en Santé Sécurité au Travail (IRSST) a publié un guide de retour aux activités dans le contexte de la COVID-19. Comme l’a dit M. Legault par tweet: Notre défi, c’est de relancer l’économie sans relancer la pandémie.

Lire aussi : 9M$ pour la population étudiante: une aide d’urgence

Concertation à Trois-Rivières

Du côté de la ville de Trois-Rivière, la mobilisation pour la relance bat son plein. Un comité a été constitué afin de voir comment accélérer cette reprise. Constitué de 17 leaders du milieu économique, le comité planche actuellement sur un plan d’action pour voir à la relance. Divisé en 3 groupes de travail, le comité est toutefois venu à la conclusion qu’il y a un enjeu transversal. Bien qu’un des principaux défi reste l’aspect sanitaire, la priorité qui ressort est l’innovation et la transition numérique.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here