Le Canada et les États-Unis face à la hausse des demandeurs d’asile mexicains

0
Des migrants marchent ensemble vers les États-Unis. Crédits : AFP.

De plus en plus de personnes fuient le Mexique à cause de la violence et de la pauvreté. Le nombre de demandeurs d’asile mexicains a explosé ces dernières semaines aux États-Unis et au Canada. On fait le point sur une crise transfrontalière tripartite.

Les États-Unis, une destination privilégiée

La situation à la frontière entre les États-Unis et le Mexique est intenable. En effet, les passages illégaux y ont atteint un record en 2023, avec près de 2,4 millions de demandeurs d’asile.

Face à un afflux inédit de migrants, le gouverneur du Texas, Greg Abbott, défie Washington. Ce dernier a invoqué une « clause d’invasion étrangère » pour prendre le contrôle de la frontière, qui relève normalement de la responsabilité du gouvernement fédéral. Cette opération prive les agents fédéraux d’accès à la frontière avec le Mexique. Politiquement, Joe Biden est dans une impasse. Dans le contexte de la campagne électorale, les républicains proches de Donald Trump s’opposent à tout compromis politique lui permettant d’agir sur la question de la frontière avec le Mexique. Une manière pour les conservateurs de faire de l’immigration, thème favori du candidat Donald Trump, le sujet central de l’élection.

Une hausse fulgurante au Canada

En 2023, plus de 22 405 personnes ayant la nationalité mexicaine ont fait une demande d’asile auprès d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, un record depuis au moins neuf ans. La plupart sont arrivés par avion, bénéficiant depuis 2016 d’une exemption de visa leur permettant de voyager sur le territoire canadien.

Graphique des demandeurs d’asile en provenance du Mexique. Crédits : JDM.

Les autorités canadiennes cherchent des moyens de limiter le flux de citoyens mexicains demandant l’asile au Canada. Pour réduire le nombre de demandeurs qui arrivent au Québec, le gouvernement Legault a demandé à Ottawa de prendre les mesures nécessaires, notamment en rétablissant un visa pour les ressortissants mexicains.

Quelles solutions face à la crise ?

« Le Mexique et les États-Unis réaffirment leurs engagements partagés quant à une migration ordonnée, humanitaire et régulière », a indiqué un communiqué du ministère mexicain des Relations extérieures au lendemain de la visite d’urgence à Mexico du chef de la diplomatie américaine Antony Blinken en décembre 2023.

Au Canada, différentes options sont étudiées pour y arriver, mais avant d’en décider une, le gouvernement Trudeau souhaite en parler avec son partenaire commercial par l’entremise des canaux diplomatiques, a indiqué le ministre de l’immigration Marc Miller.

Références

https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2023-12-27/afflux-de-migrants-a-la-frontiere/washington-et-mexico-jugent-fructueuse-la-visite-d-urgence-de-blinken.php

https://www.rfi.fr/fr/am%C3%A9riques/20240130-texas-une-crise-politique-et-migratoire-aliment%C3%A9e-par-les-infox

https://www.journaldemontreal.com/2024/01/20/hausse-fulgurante-du-nombre-de-demandeurs-dasile-mexicains-au-canada#:~:text=En%202023%2C%20pas%20moins%20de,%C3%A9t%C3%A9%20enregistr%C3%A9%20l’an%20dernier.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici