Les Patriotes en France: «Une expérience extraordinaire»

0
Publicité
Photo: Patriotes
Photo: Patriotes

C’est toute une expérience qu’ont récemment vécue les joueurs des Patriotes de l’UQTR et le personnel d’entraîneurs de l’autre côté de l’Atlantique. L’organisation trifluvienne a pris part à une compétition préparatoire à la saison, la Napoleon Cup, qui se tenait à Amiens, en France, la fin de semaine du 29 au 31 août dernier.

«Ça a vraiment été une expérience extraordinaire, autant pour les joueurs que pour nous, le personnel d’entraîneurs. Pour le programme, c’est assurément une expérience à répéter. Avec ce qu’on vient de vivre et la performance de notre équipe, les organisateurs de tournois en France et en Europe vont savoir qu’on est sérieux quand on se présente dans des tournois de la sorte», faisait valoir l’entraîneur-chef des Pats, Marc-Étienne Hubert.

Après avoir quitté le Québec le jeudi 21 août dernier, la troupe trifluvienne s’est frottée à trois équipes du championnat d’Europe lors de la Napoleon Cup : les Gothiques d’Amiens et les Dragons de Rouen, qui sont deux équipes de la ligue Magnus en France, ainsi que Nottingham Panthers, une formation de la ligue élite d’Angleterre.

Un tournoi très formateur

Même s’il ne se rendait pas en France afin de juger les résultats de son équipe, mais davantage pour peaufiner la préparation de sa formation à l’aube de la nouvelle saison universitaire qui débutera le 5 octobre prochain face à Nipissing, Marc-Étienne Hubert ne pouvait qu’être fier de ses joueurs au terme de cette compétition préparatoire.

En levée de rideau du tournoi, le vendredi, les Patriotes ont dû s’avouer vaincus face aux Dragons de Rouen par la marque de 3-2. La troupe trifluvienne a remporté sa première victoire le lendemain, vainquant les Gothiques d’Amiens au compte de 4-3. Puis, le dimanche, les Patriotes se sont payé le luxe d’être la seule formation à vaincre les Notthingham Panthers, les champions de la Napoleon Cup, 6-5 en tirs de barrage.

Les hockeyeurs trifluviens ont eu cinq entraînements sur la glace en équipe, et autant hors glace, avant de prendre le chemin de l’Europe.

«Ça a vraiment été une expérience extraordinaire, autant pour les joueurs que pour nous, le personnel d’entraîneurs. C’est une expérience à répéter.» – Marc-Étienne Hubert

«Les gars ont travaillé très fort pendant l’été. Au niveau de la préparation physique, ça a été une grande réussite. Le tournoi nous servait de camp d’entraînement, mais il nous a également offert une belle expérience de vie», explique Hubert, qui avoue que son équipe a été prise en affection par les partisans français.

Un visage similaire à l’an dernier

Après avoir connu une saison au-delà des attentes l’an passé (22 victoires et six défaites), les Patriotes de l’UQTR tenteront encore cette année de connaître de tels succès, eux qui n’ont perdu qu’un seul joueur pendant la saison morte.

Carl-Antoine Delisle, Alex Filiatrault, Mathieu Thériault, ainsi que le gardien Francis Desrosiers, seront les nouveaux visages avec l’UQTR en cette nouvelle saison.

À sa deuxième saison à la barre des Patriotes, Marc-Étienne Hubert avoue vouloir encore progresser en tant qu’entraîneur.

«Je suis quelqu’un qui souhaite toujours s’améliorer comme entraîneur. Chaque année, je souhaite donner le meilleur service à mes joueurs. J’ai appris beaucoup la saison dernière avec le groupe qu’on avait. Cette année, on se connait tous, et les nouveaux vont se greffer à notre solide noyau, donc on repart sur des bases solides.»

Camp d’essai des Patriotes

Les Patriotes tiendront un camp d’essai le vendredi 5 septembre de 14 h à 15 h 30 à l’aréna Claude Mongrain. Cet entraînement sur glace d’une durée de 90 minutes a pour but d’évaluer le potentiel des hockeyeurs désirant intégrer la formation trifluvienne pour la saison 2014-15.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici