Le déneigement à Trois-Rivières : un enjeu important

0
Publicité

Le déneigement, en apparence une problématique simple, se révèle être l’un des défis majeurs de la Ville de Trois-Rivières. Une problématique qui engendre des implications considérables tant sur le plan financier que social. 

Crédits : Ville de Trois-Rivières.

Un enjeu économique majeur

De la période d’octobre à avril, le déneigement devient un défi quotidien pour Trois-Rivières. Cela représente d’ailleurs l’une des plus importantes dépenses de la Ville avec un budget avoisinant les 18 millions de dollars en 2023-2024 soit une augmentation de plus de 25% par rapport à l’hiver dernier. À la suite des difficultés rencontrées, la municipalité a adopté une nouvelle politique de viabilité hivernale. Cette dernière vise à établir et à communiquer les cibles auxquelles la population de la Ville peut s’attendre en matière d’entretien hivernal des voies publiques et piétonnières. À travers cette politique, la Ville souhaite améliorer l’efficience des opérations en optimisant les ressources disponibles et en contenant les coûts croissants du déneigement. 

Pour établir les niveaux de service pour les différents secteurs de la ville, la politique prend en compte divers facteurs comme le transport de la neige, son stockage, les impacts environnementaux, la satisfaction des citoyens, et la priorisation des lieux cruciaux comme les écoles, les axes routiers principaux et les accès aux hôpitaux.

La collaboration de la population : un élément essentiel

Bien que le déneigement des voies publiques soit une responsabilité municipale, la population est appelée à coopérer afin de faciliter les interventions d’entretien hivernal et garantir sa propre sécurité. Il est impératif de s’adapter aux conditions hivernales, notamment en respectant les interdictions de stationnement de nuit. La Ville a mis en place des alertes et des vidéos pour mieux informer les citoyens des zones concernées.

5709 amendes et 60 remorquages, c’est le nombre de contraventions de l’hiver dernier. Cela souligne l’importance d’améliorer la communication de la Ville sur le sujet. Mais il montre aussi qu’une meilleure coopération de la population est essentielle. Cette coopération citoyenne est particulièrement cruciale pour les étudiants, souvent touchés par les contraventions pour stationnements nocturnes interdits. Le problème réside en partie dans un manque de connaissance, spécifiquement chez les jeunes conducteurs. La population étudiante, difficile à joindre, nécessite des efforts supplémentaires de sensibilisation, tout comme les nouveaux arrivants peu informés des enjeux liés au déneigement.

Chaque année, la Ville déploie une campagne de communication afin d’inviter la population trifluvienne à s’inscrire au système al3rte. Celui-ci permet aux personnes inscrites de recevoir une alerte par courriel ou par texto lorsque le stationnement de nuit est interdit dans leur secteur.

Conclusion : un défi multidimensionnel requérant une collaboration continue

En conclusion, le déneigement à Trois-Rivières transcende sa simple dimension météorologique pour devenir un enjeu multidimensionnel, nécessitant la collaboration continue de la municipalité, des citoyens et des étudiants pour atteindre des solutions efficaces et durables. La sensibilisation, l’éducation et l’implication de chacun sont essentielles pour faire face à ce défi hivernal complexe, où des actions concertées peuvent conduire à une meilleure qualité de vie pour l’ensemble de la communauté.

La politique de viabilité hivernale de la Ville prévoit d’ailleurs une amélioration continue des pratiques. N’hésitez pas à communiquer avec le 311 pour signaler des problématiques rencontrées dans votre secteur. Depuis sa mise en application, la politique a connu des ajustements pour répondre adéquatement aux besoins de la population, notamment dans les premiers quartiers de Trois-Rivières où le déneigement pose des défis particuliers en raison de la densité urbaine et l’aménagement des immeubles qui ne permet pas d’assurer l’accès adéquat à la propriété lorsqu’un seul trottoir est déneigé.

*Crédits de la photo de couverture : Ville de Trois-Rivières

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici