Les baisers de papier: Les clichés des romans d’amour (la suite)

0
Les baisers de papier est une chronique littéraire bimensuelle mêlant poésie, amour et création. Tel que mentionné la semaine passée, je continue ma chronique sur les clichés des romans d’amour qui sont présents dans toute romance contemporaine. Crédits : Camille Limoges

De retour cette semaine avec les fameux et non les moindres… Clichés des romans d’amour! Cette fois, je vous offre trois autres clichés que l’on connaît tous, mais que l’on adore tant! Ce sont les bases de tous les romans d’amour. Ne perdons plus de temps et allons de ce pas au premier cliché d’aujourd’hui!

Une romance géométrique 

CONSEILS - @ Le Triangle Amoureux - Wattpad
Représentation du cliché des triangles amoureux. Crédits: Wattpad.com

Cette situation amoureuse fait partie des ultimes clichés des romans d’amour: le triangle amoureux. Ce schéma peut être fait de différentes manières. Mais habituellement, il s’agit d’une protagoniste qui est déjà en couple et rencontre un autre homme qui changera sa vie. Et oui, vous l’aurez deviné, elle tombe amoureuse de l’homme fraîchement arrivé dans la ville. Elle doit alors choisir entre les deux, puisque son cœur les aime autant. Elle ne peut rien y faire pour ses sentiments et elle se retrouvera devant un choix si déchirant entre son petit ami parfait du secondaire ou bien le mystérieux bad boy qui la fait chavirer en un simple regard.

Bon, c’est sûr qu’il y a pleins de versions des triangles amoureux, mais ne cherchez pas plus loin, presque toutes les romances contemporaines en ont! Un triangle amoureux suggère aussi l’idée du cliché de l’amour impossible, puisque la protagoniste ne peut pas choisir les deux hommes qu’elle aime. C’est ainsi que celui qui n’a pas été choisi vivra un amour impossible en espérant toujours le retour de sa chérie. 

Le cliché des happy endings 

On connaît tous la fameuse phrase: « Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants… ». Comme si toutes les histoires d’amour finissaient bien! Un cliché, me dites-vous? Les romances se terminent généralement d’une trop belle manière, même si, tout le long de l’histoire, il se passe des péripéties par-dessus d’autres péripéties. Évidemment, même si la protagoniste a vécu une rupture, elle va retomber amoureuse de son ex qui a désormais changé. 

Un couple organise son mariage sur le thème de Disney - Cosmopolitan.fr
Les histoires de Disney, les classiques des happy endings. Crédits: Cosmopolitan.fr

Il est rare de voir une romance se terminer par une rupture, et si oui, tout le long du roman, la protagoniste filait le parfait bonheur. Mais elle va découvrir, à la toute fin, que son mari la trompait depuis le début… Avec sa sœur! Bon, ce n’est pas obligé d’être sa sœur, mais vous comprenez le principe? Et là, elle va demander le divorce où elle vivra sa nouvelle vie de célibataire en étant plus forte que jamais. Mais, voyez-vous, c’est assez rare.

Je crois que les auteurs n’aiment pas que leurs romans finissent mal. Ils préfèrent s’en tenir aux clichés pour les faire s’aimer à l’infini ou bien jusqu’à la vie à la mort. C’est plus facile de leur inventer une vie parfaite avec quelques péripéties ici et là que d’inventer une finale hors de l’ordinaire. C’est pour cela que les romances se terminent avec de belles fins heureuses comme les contes de fée!

Livre À tous les garçons que j’ai aimés… de Jenny Han Crédits: Leslibraires.ca

Les faux couples

Un des éléments récurrents des romances contemporaines est celui des faux couples. Qu’est-ce que les faux couples? Ce sont deux protagonistes qui sont différents et qui ne ressentent rien l’un envers l’autre. Bien entendu, cette alliance est un contrat entre les personnages. Est-ce que le millionnaire a besoin d’une fiancée pour toucher son héritage? Sinon, est-ce que la jeune fille doit avoir un petit ami pour passer Noël chez sa famille pour éviter toutes les remarques familiales? Ou est-ce pour créer une guerre de jalousie pour lui permettre de récupérer son ex? Toutes les raisons sont bonnes pour créer une fausse relation!

Prenons l’exemple du livre À tous les garçons que j’ai aimés… de Jenny Han. La protagoniste, Lara Jean, crée une fausse relation avec Peter, un des ses anciens crushs. Le but de ce faux couple est de permettre à Lara Jean de faire croire qu’elle aime Peter pour que les autres garçons qui ont aussi reçu sa lettre d’amour passent à autre chose. Du côté de Peter, il accepte de former un faux couple avec elle pour rendre son ex, Gen, jalouse. Les deux partis vont ainsi profiter de cette entente pour leurs propres bénéfices.

Finalement, entre les triangles amoureux, les couples d’ennemis à amoureux, le concept du prince charmant, les happy endings, les histoires d’amour instantanées et les faux couples, nous avons abordé les principaux clichés des romans d’amour. Il y en a encore pleins d’autres, mais réservons-les pour la Saint-Valentin! À l’avenir, vous allez peut-être être plus attentif à ces clichés et peut-être que vous allez vous intéresser aux romans qui sortent du lot pour faire changement!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here