Les Cowboys Fringants : Un spectacle à leur image!

0

Les Cowboys Fringants étaient de passage à Trois-Rivières le 31 mars dernier pour présenter leur nouveau spectacle issu de leur plus récent album. Le public a littéralement enflammé la salle J.-A. Thompson pendant près de trois heures.

La formation est entrée sur scène avec une telle intensité que, tout de suite, la totalité des spectateurs s’est levée pour bouger sur leurs rythmes rock-folkloriques. «C’est toujours spécial de venir jouer à Trois-Rivières, peut-être parce que c’est la ville la plus nommée dans nos chansons, peut-être aussi parce que le public est joyeux et festif!», a expliqué le chanteur Karl Tremblay.

S’il considérait la foule festive, on peut en dire tout autant de la performance du groupe sur scène. La violoniste Marie-Annick Lépine et le guitariste Jean-François Pauzé captent l’attention par leurs prestations spectaculaires et toute l’énergie qu’ils dégagent.

Lors des tournées précédentes du groupe, c’est un décor sous la thématique du dernier album qui habillait la scène : c’était le cas pour La Grand Messe et L’Expédition. Pour la tournée Que du vent, Les Cowboys Fringants proposent quatre installations qui mettent en vedette un système d’éclairage aux multiples fonctions et des boules discos. Une idée qui ajoute une belle dynamique au spectacle et qui caractérise chacune des chansons. Un simple puits de lumière sur le chanteur pendant Ruelle Laurier donnait le ton dramatique à la pièce.

Un bel équilibre

Le groupe a débuté sa tournée au Québec en présentant une première partie constituée presqu’entièrement de leurs nouvelles chansons et une seconde partie incluant les grands succès. À Trois-Rivières, un tout autre scénario s’est présenté aux spectateurs.

Fidèles à leur habitude, les Cowboys Fringants ont accepté plusieurs demandes spéciales.

Le déroulement du spectacle était très bien équilibré considérant les succès des différents albums du groupe. Ils ont donc joué six chansons du nouvel album; le spectacle a débuté avec Paris-Montréal et la pièce Que du vent, qui est aussi le titre du disque, a été jouée en rappel. Parmi leurs succès, on a pu entendre La manifestation, Les étoiles filantes, En berne, 8 secondes, Entre deux taxis, Toune d’automne et plusieurs autres.

Fidèles à leur habitude, les Cowboys Fringants ont accepté plusieurs demandes spéciales; ils n’en jouaient parfois qu’un couplet pour tenter de faire plaisir au plus grand nombre de personnes possible.

Pour chacun des billets vendus, 1$ a été versé à la Fondation Cowboys Fringants qui vise à s’impliquer activement dans le domaine de l’environnement quant à la sensibilisation et du financement. L’objectif premier de la Fondation est de protéger les territoires à risque tant au niveau des habitats que des espèces fauniques et floristiques menacées.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here