Les Patriotes hockey en remportent une autre : Un gain convaincant face aux Stingers

0
Publicité
Photo : P. Doucet

Les Patriotes ont vaincu les Stingers de Concordia 6-3 lors de la rencontre du 17 octobre, disputée devant quelques centaines de spectateurs, notamment un groupe plutôt bruyant d’étudiants qui s’étaient déplacés pour l’occasion.

Les spectateurs ont d’ailleurs pu célébrer rapidement alors que Maxime Gravel a ouvert la marque avec moins de 5 minutes d’entamées dans la première période. Alex Poirier et Tommy Tremblay ont aussi obtenu une passe sur ce but marqué dans l’enclave.

Au cours de cette même période, le gardien partant des Stingers, Nicholas Champion, a semblé se blesser à l’aine et il a dû quitter la partie en cours, remplacé par Loïc Boivin. À ce sujet, l’entraîneur des Stingers, Kevin Figsby, a mentionné après le match que le calendrier de début de saison des Stingers n’aidait pas son gardien. «Il vient de Labrador City, il n’y a pas de glace l’été pour s’entraîner et nous n’avons joué que cinq matchs depuis le début de la saison, ce n’est pas assez pour un gardien évoluant à ce niveau.»

Les Patriotes ont donc su profiter de ce changement en marquant rapidement en deuxième période, cette fois l’œuvre d’Emmanuel Boudreau. Un tir de la ligne bleue, à ras la glace, qui a surpris Boivin entre les jambières. Les Stingers sont toutefois revenus rapidement à la charge, marquant coup sur coup en milieu de deuxième période. Kyle Kelly a profité d’une erreur du défenseur Emmanuel Boudreau pour s’élancer seul contre Marc-Antoine Gélinas qu’il a battu entre les jambières. Quelques minutes plus tard, Kelly, encore lui, portait la marque à 2-2.

La troisième période s’avérait donc cruciale pour les deux équipes, mais ce sont les Patriotes qui ont profité de cette situation. Tirant parti de la profondeur de l’équipe, les Trifluviens ont rapidement repris les devants. C’est Billy Lacasse qui a parti le bal avec une échappée à 6 min 11 de la troisième période.

Puis, plutôt timide jusque là, le premier trio a choisi le bon moment pour s’inviter à la fête. Antoine Quévillon, assisté de Félix Petit et d’Olivier Donovan, a porté la marque à 4-2 en faveur des Patriotes. Moins de trois minutes plus tard, Jason Rajotte en rajoutait avec un superbe tir dans la partie supérieure, une passe allant à Emmanuel Boudreau qui récoltait ainsi son deuxième point dans le match.

«On ne pouvait se permettre d’en perdre deux d’affilées.» – Gilles Bouchard, entraîneur-chef

N’abandonnant pas, malgré une domination des Patriotes en troisième, les Stingers ont marqué leur troisième but avec un peu plus de 5 minutes à faire. Olivier Jannard, assisté d’Étienne Archambault, redonnait espoir aux Montréalais. Cependant, Marc-Olivier Mimar clouait le cercueil des Stingers moins d’une minute plus tard, marquant le sixième but des Patriotes, en route pour une deuxième victoire en autant de matchs devant leurs partisans au Colisée de Trois-Rivières.

Après le match, l’entraineur Gilles Bouchard mentionnait l’importance de la victoire alors que sa troupe profitait d’une semaine de congé avant de poursuivre son calendrier régulier. «On ne pouvait se permettre d’en perdre deux d’affilées, après la pause de cette semaine, le calendrier est très chargé et nous nous devions de rebondir après la performance contre Ottawa», mentionnait Bouchard. Rappelons que les Patriotes s’étaient inclinés 6-2 lors d’une piètre performance face aux Gee-Gees, à Ottawa.

La fiche des Patriotes est maintenant de quatre victoires et d’une seule défaite, en date du 23 octobre, bon pour le premier rang de la division est de la OUA (Ontario University Athletics) et le troisième rang canadien.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici