Les Soirées cachées CFOU : O Linea — Faire rocker le français

0
1169
 LUITR_Camp-de-recrutement.png
Les musiciens ont joué des chansons de leur nouvel album, Distractions, mais aussi de leurs deux précédents albums. Photo : Soirées cachées CFOU

Le 21 février dernier, le groupe O Linea était en prestation à Trois-Rivières dans le cadre de l’événement des Soirées cachées CFOU. C’est Olivier Lessard, étudiant au baccalauréat en Loisir, culture et tourisme, qui a assuré la première partie du spectacle avec ses propres compositions.

Cette édition des Soirées cachées CFOU s’était cette fois déroulée dans hall du pavillon Pierre-Boucher. Les spectateurs ont pu profiter des quelques nouveautés offertes par les organisateurs. En effet, il s’agissait de la première soirée où de la bière était vendue sur place. Un système d’éclairage a aussi été mis en place pour créer une ambiance plus colorée.

En plus de ces quelques premières, les gens présents ce soir-là ont eu droit à un spectacle apprécié de tous. Ceux qui connaissaient déjà le groupe ont été satisfaits de la prestation live, alors que pour les autres, O Linea a été une belle découverte : «J’ai découvert ce soir un band qui était incroyable, un band vraiment extraordinaire. J’ai vraiment très bien apprécié la musique, et j’ai même acheté le CD! Ça a vraiment été une belle soirée!»

The show must go on

C’est surtout la belle énergie du groupe qui a été particulièrement remarquée, «malgré l’état du chanteur», comme certains l’ont souligné. En effet, Julien Vézina était plutôt malade ce soir-là. «Julien, notre chanteur, s’est réveillé avec une gastro. Donc il a vomi à peu près huit fois en avant-midi. Et Julien quand il est malade, il est beaucoup beaucoup malade. Quand il vomi, tous les petits vaisseaux sanguins en-dessous de ses yeux explosent […]. Fait qu’il a les yeux au beurre noir en ce moment», a raconté Maxime Viens, le batteur d’O Linea. Malgré tout, les musiciens ont joué des chansons de leur nouvel album, Distractions, mais aussi de leurs deux précédents albums. «On va en jouer le plus possible. Jusqu’à temps que Julien tombe dans les pommes, on va jouer.»

Plate et créatif

Le groupe O Linea est formé de quatre membres : Julien Vézina à la voix et à la guitare, Félix-Antoine Couturier à la guitare et à la voix, Maxime Viens à la batterie et Sébastien Montminy à la basse. Pourquoi le nom O Linea? Maxime explique qu’ils voulaient tout simplement un nom en latin, de là le départ avec «linea». «Julien, le créatif du band, a dit que ‘’linea’’ c’était comme une ligne, mais que nous on allait rajouter un ‘’o’’ en avant qui est une espèce d’infini, comme une opposition entre plate et pas plate. Plate et créatif».

«On va en jouer le plus possible. Jusqu’à temps que Julien tombe dans les pommes, on va jouer.» – Maxime Viens, batteur d’O Linea.

Peut-être «plate» dans le sens de «linéaire», mais certainement pas dans le sens d’«ennuyant». «J’ai vraiment aimé ça, et c’est une musique qui bouge, ça fait différent et c’est l’fun», racontait un spectateur lors de la représentation du 21 février. Félix-Antoine Couturier expliquait que ce n’est pourtant pas toujours facile de faire rocker le français, mais que ça donne des textes très imagés. «Je pense que c’est relativement recherché comme musique. On ne se contente pas toujours de l’idée la plus simple.»

Si vous avez raté la prestation d’O Linea, le groupe sera en spectacle le 20 avril prochain à l’App’Art de Trois-Rivières.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here