Home Chroniques L’existence en question: Le Christianisme est-il une religion de Blanc?

L’existence en question: Le Christianisme est-il une religion de Blanc?

0
L’existence en question:  Le Christianisme est-il une religion de Blanc?
L'existence en question. Crédit : Sarah Gardner.
Gracieuseté l’Encre noire.

Au cours de cette chronique, il sera question de répondre aux nombreuses affirmations de personnes d’origine africaine, qui stipulent que le christianisme est une religion importée par les blancs en Afrique, particulièrement chez les noirs d’Afrique colonisée. Ils affirment également que le christianisme n’est qu’un pur plagiat de la spiritualité africaine. 

La démarche ici, ne vise pas à nier l’existence d’une spiritualité africaine préchrétienne, mais plutôt à démontrer à la lumière des textes bibliques et faits historiques que les peuples africains ont participé à la construction du christianisme bien avant la colonisation.

Avant tout, qu’est-ce qu’un chrétien?

Selon le livre des Actes des apôtres de la bible, c’est en Antioche que les disciples de Jésus furent appelés chrétiens pour la première fois. «Chrétiens», qui signifie adepte du Christ.

Le Christianisme n’est pas une religion de blancs

Les racines anciennes du christianisme sont retracées à partir du premier siècle en Égypte et se sont répandues au Soudan et en Tunisie vers le deuxième siècle de l’Ère commune.

En effet, l’évangile de Jésus fut apporté en Égypte par l’évangéliste Marc. D’ailleurs, Marc était le premier patriarche d’Alexandrie et fondateur de la grande église d’Alexandrie. Cependant, ce n’est qu’à partir du quatrième siècle que l’on retrouve des preuves archéologiques de la présence chrétienne en Égypte. Aujourd’hui, l’église orthodoxe copte d’Égypte est une église née de la grande église d’Alexandrie au premier siècle.

Ainsi, plusieurs siècles avant la colonisation, les chrétiens parcouraient déjà l’Afrique avec la bonne nouvelle de Christ.

Notamment, on retrouve historiquement entre le quatrième et le septième siècle la christianisation de l’empire Aksoumite sous l’empereur Ezana (devenue éthiopien dès le quatrième siècle) , et de deux des trois tribus nubiennes (Royaume de Nobatie et Royaume d’Alodie). La tribu nubienne était établit dans le sud de l’Égypte et le nord du Soudan. Ce n’est qu’au quatorzième siècle que la chrétienté nubienne fut supplantée par l’Islam.

De plus, il est historiquement connu que l’un des pères de la foi chrétienne est un berbère de Tagaste. Actuellement, connue sous le nom de Souk Ahas, une commune de la willaya, en Algérie. Il s’agit ici de Saint-Augustin d’Hippone. Il est considéré comme le plus influent en termes d’écritures théologiques après l’apôtre Paul.

Pourquoi attribuer une origine blanche au Christianisme ?

Beaucoup de personnes attribuent la propagation du christianisme à travers les nations comme une stratégie savamment planifiée par les blancs pour dominer les autres peuples.

Il est vrai que nous vivons dans une époque de plus en plus polarisée et que l’hégémonie occidentale est de plus en plus flagrante en ce qui concerne la philosophie directrice du monde. Cette hégémonie est d’ailleurs l’un des catalyseurs de la mondialisation.

Toutefois, lorsqu’on se penche sur le récit biblique, il était prévu dans le plan de Dieu que toutes les nations adoreraient Dieu.

On a pour référence le texte de la Genèse 12, 2-3 où Dieu promet à Abram, devenu Abraham, que toutes les nations de la terre seront bénies à travers lui. Il s’agit ici bel et bien d’un plan, non un plan pour déshumaniser, mais pour bénir toutes les familles de la terre.

S’il fallait désigner une chose sur laquelle nous avons peu de contrôle en tant qu’être humain, ça serait le pouvoir. La soif de pouvoir est la folie qui a poussé les Occidentaux à utiliser le christianisme comme outil pour la colonisation. Le pouvoir est difficile à contrôler. Il l’est à un point tel que nous installons des contre-pouvoirs afin de mieux gérer une société, équilibrée et saine.

Le message de Jésus est pour la liberté et non pour l’asservissement et l’oppression. Les évidences historiques et actuelles le prouvent. Aujourd’hui, la question des origines du christianisme se pose afin de répondre à une crise identitaire survenue chez plusieurs Africains comme stigmate de la colonisation. Cependant, il serait pertinent d’avoir une idée, du pourquoi les premiers peuples africains du premier au quinzième siècle ont adopté le christianisme.

Références

Goumma, A. (2017, Juin 20). Culture. Récupéré sur L’encreNoir: https://lencrenoir.com/le-noir-face-au-christianisme-un-schisme-socioculturel/

Hedstrom, D. L. (2019, Janvier). Archaeology of Early Christianity in Egypt. Récupéré sur Oxford Handbooks Online: https://www.oxfordhandbooks.com/view/10.1093/oxfordhb/9780199369041.001.0001/oxfordhb-9780199369041-e-21#:~:text=The%20historical%20roots%20of%20Christianity,attributed%20with%20introducing%20the%20religion.

Jean. (s.d.). Bible du Semeur-Apocalypse.

McLaughlin, R. (2019). Confronting Christianity. Crossway books.

McLaughlin, R. (2021). The Secular Creed. TGC.

Morse, G. (2017, Septembre 18). Whites Only? Récupéré sur DesiringGod.org: https://www.desiringgod.org/articles/whites-only

Omutunde, N. (2021, Novembre 4). NK OMOTUNDE Hérou kamit vs St Michel chrétien Focus Canal 10. (H. Luce, Intervieweur)

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here