L’humain approximatif: Grands pouvoirs, grandes responsabilités

0
361
bandeau-COOPSCO-final_01
Samuel «Pedro» Beauchemin. Photo: Mathieu Plante
Samuel «Pedro» Beauchemin. Photo: Mathieu Plante

L’automne 2018 sera le théâtre des prochaines élections provinciales. Je saute sur cette occasion afin de parler de politique, encore une fois. 

Pour faire une bonne campagne électorale, il ne faut pas seulement de la richesse ou des talents d’orateur.ice. Il est nécessaire d’avoir un.e chef.fe charismatique (ou pas), une équipe solide et des super-pouvoirs. C’est en fait un peu comme dans le monde des super-héros et des super-héroïnes. Avons-nous un parti capable de sauver le Québec? 

Le Parti libéral du Québec a.k.a. les super-vilains

Ce parti est mené par le terrible Philippe «Le Rasoir» Couillard. Ne vous fiez pas au sourire presque angélique de ce dernier. Spécialiste de la neurochirurgie, il peut disséquer votre cerveau d’un seul coup, tout comme le budget provincial. «Le Rasoir» est le digne successeur du sombre seigneur Sith Jean Charest.  

Autres super-pouvoirs: Citer Kundera, être exempté d’impôts. 

Première apparition: 29 avril 2003 

La bande du PLQ est composée de vrai.e.s vétéran.e.s dans le domaine de la malice. Martin Coiteux, aussi connu sous le nom de l’«Opossum», a la capacité de passer inaperçu au milieu d’une foule ou d’une pièce. Il aurait même déjà réussi l’exploit de se dissiper de la vue des citoyen.ne.s pendant quatre années consécutives. Personne ne peut aussi bien remettre à sa place un.e journaliste que Laurent «Cyclope» Lessard. Le plus redoutable de tous est sans nul doute Gaétan Barrette le bulldozer. Si «Le Rasoir» Couillard est capable de vous couper en fines rondelles, le bulldozer ne laisse que ruines et désolation. Il doit d’ailleurs être souvent remis à l’ordre à cause de ses excès de violence.  

Il peut disséquer votre cerveau d’un seul coup tout comme le budget provincial. 

Le Parti québécois a.k.a. la fausse alternative 

Le PQ est le gang rival du PLQ avec, à sa tête, Jean-François Lisée. Sans surnom ni super-pouvoir, plusieurs soupçonnent que les pouvoirs télépathiques de sa femme soient derrière sa nomination. Celle-ci vénère une entité mystérieuse appelée «le créateur». Ses pouvoirs ne seront pas de refus dans ce parti de prédateur.ice.s où le ou la chef.fe sert souvent de repas.  

Autres super-pouvoirs: ??? 

Première apparition: 4 septembre 2012 

En quête de rédemptions, le PQ cherche depuis treize ans à retrouver sa gloire d’antan. Malgré son instabilité interne, il est capable d’aligner une force non négligeable. Véronique «la Foudre» Hivon commande aux éléments. Connue pour son fort tempérament, sa nomination de vice-cheffe sera-t-elle suffisante pour apaiser ses ambitions?  

Il y a ensuite Maka Kotto et Nicolas the Calculator Marceau. En plus d’avoir un nom plutôt badass, Maka Kotto a la capacité d’écrire en français sans faire de fautes. Quant au Calculator, il peut s’adonner à des calculs mentaux tout en gardant un œil sur les «bandits du pot». Coup de théâtre! Lisée (re)recrute Jean-Martin Aussant. Le «Loup solitaire» avait tenté de sauver le Québec en solo, mais sans succès. Réussira-t-il avec sa nouvelle unité d’élite? 

D’abord, Manon «Téflon» Massé sur qui rien ne colle.  

Québec Solitaire a.k.a. les idéalistes naïf.ve.s

C’est la seule équipe qui dénombre plus de chef.fe.s que de député.e.s. D’abord, Manon  «Téflon» Massé sur qui rien ne colle; à un point tel que Lisée n’a pas trouvé d’autre moyen que de s’en prendre à son physique. M. Lisée, le fait de ne pas posséder de super-pouvoirs n’est pas une excuse valable. Ensuite, Gabriel Nadeau-Dubois (J-N-DI) est jeune, plein de fougue et charismatique. Ses bonnes idées pourront-elles traverser le mur de l’inertie politique?  

Le troisième membre complétant cette petite équipe, n’est nul autre que: Capitaine Solidaire! De son vrai nom Amir Khadir, il détient la faculté de téléportation. C’est ainsi qu’il est capable de participer à toutes les manifestations du Québec. Capitaine Solidaire fut le seul justicier présent lors du rassemblement dénonçant le meurtre de Marielle Franco. Tous ceux et celles qui ont espoir en un monde plus juste pleurent la disparition de la défenderesse brésilienne des droits humains. 

«Lenigaud» détient la capacité de revenir dans le temps.  

La Coalition Avenir Québec a.k.a. la CAQ a.k.a. les méchants un peu imbéciles 

Cette coalition a été fondée par le méchant François Lenigaud. Anciennement membre influent du PQ, il a fui pour créer la CAQ et ainsi assouvir sa soif de domination patriarcale. Lenigaud détient la capacité de revenir dans le temps, ce qui lui permet de puiser de nouvelles idées telles que le fatalisme, la réduction de l’immigration et le retour des femmes à la maison. 

Autres super-pouvoirs: Réprimander sa femme en public, être populaire en région 

Première apparition: 30 novembre 1998 

Cette équipe de pas super-futé.e.s est constituée de personnages un peu obscurs. Nous avons François le mesmériste. Un lien filial existerait entre Denis Lévesque et lui. Tous deux sont spécialistes en hypnose télévisuelle de la classe moyenne, mais Denis préfère travailler seul et rester loin de la politique pour le moment.  

Par la suite, Éric Caire est un autre vilain qui aurait été rapporté par Lenigaud lors d’un de ses voyages vers le passé. Sa présence dans la coalition du CAQ reste énigmatique, mais il défend avec audace ses valeurs. Il aurait même refusé l’assistance de Wonder Woman, lui suggérant plutôt de se trouver un mâle et de retourner à la maison sauver le Québec en faisant des enfants. 

Avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités (je devais absolument placer cette phrase quelque part). Après coup, en lisant ces descriptions de partis, il est difficile de savoir qui sont les gentil.le.s et qui sont les méchant.e.s. Nous aurions peut-être besoin d’une commission d’enquête pour départager cette question. Sur ce, bonne année d’élection provinciale.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here