Ligue universitaire d’improvisation de Trois-Rivières : Match spécial – la LUITR remporte les honneurs.

0
Publicité
Valérie Toupin de la KOCUS ainsi que Laurent Constantin et Pascal Cholette-Janson de la LUITR lors d'une improvisation à la manière Carbone 14, une troupe de danse-théâtre expérimental. Photo : M. Beaupré

La Ligue universitaire d’Improvisation de Trois-Rivières a disputé son premier match de l’année 2012 le 16 janvier dernier. Pour l’occasion, elle recevait la KOCUS de Sherbrooke. Suite à deux prolongations, l’équipe de Trois-Rivières a finalement remporté le match par la marque de 9 à 8.

« Le public de la Chasse-Galerie a été tenu en haleine jusqu’à la toute fin du match»

C’est sous l’oeil attentif de l’arbitre Andréanne Tremblay que les deux équipes se sont affrontées lors de la soirée du 16 janvier. L’équipe spéciale de la LUITR était composée pour l’occasion de Maxime Tanguay (c), Pascal Cholette-Janson, Magali Brousseau-Arcand, Laurent Constantin et d’Antoine Gélinas. Du côté de la KOCUS, nous avons apprécié le jeu de Mathieu Muir (c), Valérie Toupin, Charles Tessier et de Félix-Antoine Huard. Quant à l’animation de la soirée, elle fut une fois de plus confiée à Mathieu Roy.  La soirée a débuté de façon plutôt exigeante alors que le premier thème, Amour et Rénovations, devait se faire dans le style d’une comédie musicale. Un défi relevé avec brio par Pascal Cholette-Janson de la LUITR et par Valérie Toupin de la KOCUS. L’équipe de Trois-Rivières a d’ailleurs remporté le premier point de la soirée grâce à cette improvisation. Lors de cette première demi du match, les deux équipes ont, chacun à leur tour, marqué un point, ce qui s’annonçait déjà comme un match très serré. Parmi les meilleures improvisations de cette première demi, le public a eu droit à une émission pour enfants sous le thème de l’écologie, des histoires de cafés pour L’épopée de Micheline Sansfaçon ainsi que deux histoires très différentes au sujet de la Neige sur Saint-Jean-des-Piles, où le joueur Antoine Gélinas a usé de ses talents de conteur afin d’aller chercher le vote du public. Coup de coeur pour la sixième improvisation de la soirée qui avait pour titre Ce n’est pas ce que je voulais dire et qui devait être interprétée à la manière de Carbone 14, une troupe de danse-théâtre expérimental. Laurent Constantin, Pascal Cholette-Janson et Valérie Toupin ont fait honneur à ce thème en n’hésitant pas à user de la danse pour l’occasion.

Suspense jusqu’à la fin

Le public de la Chasse-Galerie a été tenu en haleine jusqu’à la toute fin du match. En effet, le pointage a également été des plus serrés lors de la deuxième demi. Les deux équipes se sont franchement démarquées dans les improvisations, notamment dans celle formée par des anecdotes imposées, où le public a appris des informations fort intéressantes sur la puberté d’un des joueurs de la KOCUS ainsi que sur de croustillants détails au sujet d’une soirée où la LUITR participait à la Coupe universitaire d’Improvisation l’an dernier. Chapeau aux deux équipes pour la dernière improvisation  qui n’avait pas de thème et où les joueurs des deux équipes ont présenté des scènes coupées des improvisations présentées tout au long de la soirée. Suite au vote, coup de théâtre! L’égalité était présente chez les deux équipes, lesquelles ont été deux fois plutôt qu’une en prolongation. C’est finalement la LUITR qui a remporté les honneurs par la marque de 9 à 8. Un match très serré où, comme à l’habitude, l’équipe de Trois-Rivières a été des plus sympathique avec les membres de l’équipe invitée.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici