Ligue universitaire d’improvisation de Trois-Rivières : Que les paris commencent!

0
Publicité
Les Bleus ont remporté leur match contre les Rouges au match d’ouverture. Photo: Émilie Papillon
Les Bleus ont remporté leur match contre les Rouges au match d’ouverture. Photo: Émilie Papillon

Le 23 septembre dernier, la LUITR débutait officiellement sa saison avec un match où toutes les équipes performaient, question de montrer au public ce qui s’annonce pour la prochaine année.

Pour la première fois en trois ans, seulement un ancien capitaine a repris son mandat au sein de la LUITR. C’est donc une majorité de nouveaux capitaines qui dirigent cette année la ligue d’improvisation de l’université. Ils n’ont cependant rien à envier aux années précédentes puisque le match du 23 septembre a montré qu’ils ont bien su se former des équipes compétentes et efficaces.

Quatre couleurs, quatre énergies

La formation d’équipes d’improvisation n’est pas chose facile. Il faut trouver une combinaison efficace dans laquelle des joueurs se complètent par leurs différences, mais où l’énergie est la même. On ne se le cachera pas, tous les capitaines tentent de former l’équipe gagnante, celle qui surpassera toutes les autres lors des affrontements. Même si le but est le même, la recette est différente pour chaque capitaine. Ce sont quatre équipes complètement distinctes qui se sont présentées au public au match d’ouverture.

Pour les Rouges, dirigés par le capitaine vétéran Jean-René «Cocotte» Boutin, c’est une ambiance humoristique qui s’en dégage. Composée des recrues Myriam Lortie et  Jean-François Latour, avec Alexandre Marchand comme substitut, l’équipe de Boutin est complétée avec une valeur sure de l’année dernière, Philippe Grenier. La capitaine des Bleus, Élodie Mongrain, a réussi à avoir le capitaine gagnant de l’année dernière comme joueur régulier, soit Maxime Tanguay. Son équipe bien dosée se clôt avec Frédéric Bernard, Charles Doucet et Vincent Rainville comme substitut.

Du côté des Verts, l’équipe énergique dirigée par Antoine Lacasse est composée de deux joueurs bien connus, soit Alexandre Laramée-Zouéki et Magali Brousseau-Arcand. La formation se complète avec Olivia Pinard Therrien ainsi que Thomas Gadet comme substitut. Et finalement, c’est la très énergique équipe des Oranges qui termine ce tour de table. Menée par Vannessa Fortier, elle se compose d’Andréanne Simard, de Jonathan Côté, de Pierre-Christophe Falardeau ainsi que de William Senneville comme substitut.

Ce sont quatre équipes complètement distinctes qui se sont présentées au public au match d’ouverture.

Victoire des Bleus et des Oranges

Le match du 23 septembre dernier avait pour but de présenter toutes les équipes de cette année. Ainsi, la soirée s’est déroulée en deux mini-matchs d’une heure chacun, où les Bleus ont affronté les Rouges en première partie, et où les Oranges ont rencontré les Verts en deuxième. Le tout s’est vu arbitré à tour de rôle par les deux arbitres qui seront présents durant la saison, soit Jocelyn Garneau et Laurence Gélinas.

La première partie présentant les Rouges contre les Bleus a montré l’équilibre qu’il y avait dans la formation des équipes, puisque le match s’est terminé avec une prolongation. En effet, l’égalité s’est présentée suite à un point donné aux Bleus par l’accumulation de pénalités du côté des Rouges. C’est finalement ces premiers qui ont remporté ce petit match avec un pointage de 5 à 4 pour les Bleus. La deuxième partie fut tout aussi serrée puisque les Verts et les Oranges se sont échangé les points, pour finalement se solder par une victoire de ces derniers avec un pointage de 4 à 3.

Les matchs réguliers de la Ligue universitaire d’improvisation ont lieu tous les lundis soir à la Chasse Galerie et ce, dès 19h30.

Pour plus d’information sur la LUITR, visitez le www.uqtr.ca/impro.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici