LUITR : Victoire serrée des Bleus contre les Oranges

0
Les membres de la formation des Oranges. De gauche à droite : Jolaine Baril, Matthieu Valet et Sophie Béland (C).

Lundi le 21 mars 2022, avait lieu au café bistro Chasse-galerie, le deuxième match de la LUITR de la saison 2022. Pour l’occasion, les Bleus affrontait les Oranges. L’ambiance et le public étaient au rendez-vous. Ce match électrisant s’est soldé par une victoire des Bleus, avec un score de 7 points contre 6 pour l’équipe des Oranges. 

Un camp de recrutement fructueux

Suite au camps de recrutement ayant eu lieu lundi le 7 mars 2022, de nombreux et nombreuses nouveau/velles joueur/euses se sont ajoutéEs au rang de la ligue d’improvisation de l’UQTR. Parmi les Oranges, sinon la capitaine Sophie Béland, tous les membres étaient de jeunes recruEs. Nous pouvions donc voir s’animer sur les planches : Jolaine Baril, Valérie Bettez et Mathieu Valet.

Du côté des Bleus, les recruEs étaient Antoine Coutu-Doucet et Léa Pilote. Également figuraient dans l’équipe, Gabriel Lecompte et le capitaine de la formation victorieuse : Félix-Antoine Aubé-Lechasseur.

Des citations chocs et absurdes

La soirée fut marquée par des phrases incroyables qui provoquèrent l’hilarité du public. On peut d’ailleurs citer Léa Pilote qui souhaitait « faire la paix avec les guns ». Également Sophie Béland qui témoignait son angoisse à devoir se rendre en prison, car elle n’avait pas encore de barbe.

Un des meilleurs échanges de dialogue de la soirée fut lorsqu’un cocu surpris sa femme en plein adultère. Il demanda alors à l’amant de son épouse qui il était. Celui-ci répondit qu’il était le professeur de mathématique. Le cocu s’enquérait à nouveau, remarquant la proéminence au bas du ventre de l’amant; il lui dit : « t’es encore shafté ». Mais l’amant rétorqua : « j’aime vraiment les maths ».

Finalement, deux autres moments forts de la soirée furent l’achat de matelas quasi-magiques permettant la « réparation » du lien érotique d’un couple. La jubilation, dans cette improvisation, provenait du fait que les matelas étaient incarnés…par des joueur/euses.

Pourtant, ce sont des personnages qui volèrent la vedette lors de cette joute. En effet, la douzième improvisation fut de catégorie « conférence de presse ». Elle permit à Jolaine Baril de briller en tant que représentante d’une démocratie d’école primaire, alors que Félix-Antoine Aubé-Lechasseur était le représentant syndicale des sixième année.

Un arbitre intransigeant

Une performance à part entière nous fut livrée par l’arbitre officiant ce soir là : Frédéric Simon, un habitué des hués et autres conspuations. Il livra en effet près d’une dizaine de pénalités, sévissant sans vergogne. Parmi celles-ci, plusieurs pénalités de confusion qui semblaient plutôt provenir de ses goûts personnels. Par exemple, une pénalité accordée à un joueur pour avoir dit que Harry Potter et Jésus de Nazareth n’était pas des criminels. Ce qui est pourtant bel et bien vrai! Également, une pénalité de même catégorie, car le capitaine des Bleus pilait ses pommes de terre de manière peu orthodoxe (le mouvement de la main ressemblait à celui utilisé pour un marteau).

Une pénalité de rudesse fut également accordée à l’équipe de Bleus pour avoir fait venir sur la patinoire 3 joueur/euses contre 1, en moins d’une minute de jeu. C’était lors de la fameuse improvisation des matelas érotiques…

Des propos teigneux sous couvert d’humour

Ce n’est pas la première fois que des membres de la LUITR nous proposent des blagues limites qui tombent à l’eau. Cette fois-ci, l’arbitre dû rappeler à l’ordre un joueur de la formation des Bleus pour avoir dit qu’il était impossible d’aimer un « nain ». Espérons, pour l’avenir, des blagues mieux pensées et moins blessantes.

Les étoiles du match

Le match s’est soldé par un score de 7 à 6 en faveur des Bleus. L’étoile des Bleus fut décernée au joueur des Oranges Matthieu Valet; celle des Oranges au joueur des Bleus Félix-Antoine Aubé-Lechasseur. Finalement, l’étoile de l’arbitre fut décernée à la joueuse recrue Jolaine Baril.

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here