Mardis de la relève: Demi-finale #4, Jusqu’à la dernière corde

0
135
 LUITR_Camp-de-recrutement.png
M. Raby et son one-man orchestre. Crédit: Julien Boisvert.

Le mardi 16 avril marquait le jour où le Gambrinus accueillait la toute dernière demi-finale de l’édition 2019 des Mardis de la relève. Trois groupes ont rivalisé pour la dernière place disponible en finale. Ces groupes étaient M. Raby, Transquébécoise et RomAldéhyde.

M. Raby a été le premier à monter sur scène. Éliminé en quart de finale, il a été rescapé par le public grâce au ballotage mis en place quand Barnabé, choisi par les juges pour accéder à la demi-finale, a décidé de quitter la compétition. Grâce à sa musique au rythme prononcé et entraînant, M. Raby a réchauffé le public du Gambrinus. Si bien que des sifflements enthousiastes se faisaient entendre de partout et jusque depuis le deuxième étage, ouvert au public en raison de la nombreuse foule.

Transquébécoise a ensuite pris le relais, débutant avec une imitation instrumentale des bruits d’une traverse de train. Attirant les acclamations du public, dès les tests de son précédant le spectacle, le groupe a déchaîné les passions grâce à de nombreux solos de différents instruments, comme la guitare et la batterie, mais aussi d’autres instruments moins conventionnels. La chanson à répondre qui a été interprétée avec le concours du public est également digne de mention, puisqu’elle a favorisé l’interaction avec la foule tout en capturant son attention. 

Des sifflements enthousiastes se faisaient entendre de partout et jusque depuis le deuxième étage, ouvert au public en raison de la nombreuse foule.

La soirée s’est conclue avec RomAldéhyde, qui aura été le groupe à bénéficier du plus grand écart entre ses deux prestations sur la scène du Gambrinus, ayant participé au premier quart de finale de la saison, en février dernier. Arborant, comme toujours, une splendide cohésion de groupe qui se reflète dans leur musique, et ce, malgré l’arrivée d’un nouveau membre, Vincent Matthieu au saxophone, RomAldéhyde a de nouveau mis à profit ses multiples voix et instruments qui s’agencent dans une mélodie envoûtante. Toujours aussi énergique, Gabrielle Arcand, guitariste du groupe et voix d’appoint, a tout donné jusqu’à la fin de la performance, brisant même une corde de sa guitare en achevant le dernier morceau.

Mitigés.e, les juges, Jean-François Veilleux, Caroline Filion, Alex Trudel et Pascal Germain, ont finalement annoncé que Transquébécoise passera en finale, rejoignant ainsi De Plume et d’Encre, L’île Logique et Low Frequencies au rang des groupes exceptionnels qui se disputeront le titre de vainqueur des Mardis de la relève 2019 le 23 avril prochain.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here