Mardis de la relève: Place à la grande finale

0
182
 LUITR_Camp-de-recrutement.png
De Plume et d’Encre conquérant les planches du Gambrinus. Crédit: Julien Boisvert.

Le 23 avril dernier s’est déroulée, au Gambrinus, la grande finale des Mardis de la relève 2019. Les groupes ayant obtenu une place en finale grâce à leur performance au tour précédent s’y sont rencontrés pour une soirée épique, durant laquelle chacun a donné son 100%. Ces groupes étaient L’île Logique, De Plume et d’Encre, TransQuébécoise et Low Frequencies. 

L’île Logique s’est lancée en premier. Se produisant devant un Gambrinus plein à craquer, même à l’étage, des dizaines de personnes devant rester debout faute d’espace, le groupe trifluvien a fait preuve de sa verve habituelle. Le groupe a mis en place sa technique de spectacle à rebours et a présenté, sur recommandation des juges de leur demi-finale, le fil conducteur de son spectacle, qui a pris littéralement la forme de trente centimètres de fil électrique.

De Plume et d’Encre s’est ensuite emparé de la scène. Les jeunes musiciens de talent, guidés par la voix suave de leur chanteur, ont récolté de nombreux sifflements enthousiastes de la part du public, particulièrement après qu’ils aient interprété Nation wifi, leur titre vibrant d’originalité qui a déchaîné les passions depuis les premiers quarts de finale.

Les juges, pour cette finale épique, ont mis environ une heure à départager les finalistes, leur talent manifeste rendant cette tâche très ardue.

TransQuébécoise a pris le relais devant une salle bien réchauffée. Son utilisation ingénieuse de la trompette et des divers solos qui étaient astucieusement répartis à travers leurs compositions ont charmé le public, certes déjà enthousiaste, qui a montré sans équivoque son appréciation de la musique du groupe.

Low Frequencies a conclu cette soirée en beauté. Là encore, le public s’est déchaîné dans des tonnerres d’applaudissements et des sifflements à rendre un serpent jaloux, qui ont donné justice à l’extraordinaire talent du groupe. Talent dû, en partie, à son duo de chanteuses aux voix captivantes et exceptionnelles, mais aussi à la splendide synergie qui règne entre tous les membres du groupe.

David Ferron, Simon Adams, Rémi Marcotte, Thorn Simon et Dominic Laroche, les juges pour cette fabuleuse soirée, ont mis près d’une heure à départager les finalistes, leur talent manifeste rendant cette tâche très ardue. Finalement, L’île Logique est arrivée en quatrième place, TransQuébécoise en troisième place et Low Frequencies en deuxième place, tandis que le groupe De Plume et d’Encre est sacré grand vainqueur de cette 22e édition des Mardis de la relève.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here