Mardis de la relève: Soirée folk rock, quart de finale #2

0
160
bandeau-COOPSCO-final_01
Le groupe ROSEMA TULIP interprétant Dirions-nous. De gauche à droite: Antony Linteau (guitare électrique), Julien Saulnier (batterie), Francis Martel-Filteau (guitare acoustique et voix), Gabriel Ashkinadze (basse), Sissi-Catherine Michaud (chant et ukulélé) et Stéphanie Dussault (voix). Crédit: Julien Boisvert.

C’est dans un Gambrinus plein à craquer, encore plus que la semaine dernière si faire ce peut, que se sont produits les groupes ROSEMA TULIP, KerberoS et Liliane Pellerin et les pèlerins cosmiques dans le cadre de ce deuxième quart de finale des Mardis de la relève.

Le folk rock était à l’honneur ce soir-là, chaque quart de finale étant organisé selon une thématique musicale fondée sur le style des groupes participants. Ainsi, après le premier quart de finale qui avait soulevé le public avec trois groupes de rock progressif indépendant, c’est avec plaisir et enthousiasme que le public a accueilli la musique au rythme plus mesuré néanmoins charmeur des jeunes talents.

Le groupe ROSEMA TULIP a brisé la glace en interprétant cinq compositions, Dirions-nous, Entre eux deux, Petite Fleur, Au bout du monde et Rêverie. Cette dernière pièce, composée en l’hommage d’un ancien voisin de la chanteuse qui a participé à lui enseigner la musique, contient un passage de la musique psychédélique qui lui plaisait tant.

Ont suivi le groupe KerberoS, dont les trois membres ont joué avec passion leurs titres Le pont, Charlie, Vole petit homme, Ça va chauffer, Slaque la bride et Fruit de la force. Le groupe est formé depuis près d’un an seulement, c’était donc leur première participation aux Mardis de la relève, participation qui a d’autant plus hâté la composition de leurs pièces.

 après les TROIS GROUPES DE ROCK PROGRESSIF INDÉPENDANT de la semaine dernière,C’EST AVEC PLAISIR ET ENTHOUSIASME QUE LE PUBLIC A ACCUEILLI LA MUSIQUE AU RYTHME PLUS MESURÉ DE CES GROUPES DE FOLK ROCK.

Enfin, le groupe Liliane Pellerin et ses pèlerins cosmiques a charmé le public avec sa musique d’une indescriptible langueur, à la fois mystérieuse et imprévisible. Leurs six titres, À s’en mordre la langue, Pays sans couture, Au berceau des squelettes, Par la fente des nuits, No man’s land et Une maison en papier traduisent par leur originalité captivante et leur expérience, le groupe en étant à sa troisième participation aux Mardis de la relève.

Les juges étaient pour ce deuxième quart de finale: Pascal Germain, Jean-François Veilleux, Caroline Filion et Félix St-Pierre. Ils ont annoncé, après 15 minutes de délibérés, que ROSEMA TULIP et Liliane Pellerin et ses pèlerins cosmiques seraient les deux groupes à se produire en demi-finale aux Mardis de la relève.

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here