Match de la LUITR : Victoire pour les Rouges contre les bleus

0
Louis-Étienne Bellavance, capitaine de l’équipe des Rouges. Crédits : Sophie Béland.

Lundi dernier, le 14 mars 2022, avait lieu le premier match d’improvisation de la LUITR au pub universitaire la Chasse-galerie. Il s’agissait du tout premier match de la saison hivernale 2022. Et nous espérons pouvoir assister à bien d’autres, car, rappelons le, un seul match avait eu lieu pour la saison dernière, à cause des mesures sanitaires en place. 

Une salle bondée et surchauffée

Pour l’occasion, la Chasse-galerie était à pleine capacité. Non seulement les tables étaient remplies, mais le bar était également plein de spectateurs et spectatrices. La salle était cependant turbulente, et l’arbitre, Frédéric Simon, a du leur demander le silence lors des improvisations. Car il vaut toujours mieux raconter son rendez-vous Tinder à son amiE lors des caucus ou de la mi-temps.

De nouveaux et nouvelles joueurs/euses

Suite au camp de recrutement de lundi dernier, de nouveaux membres se sont ajoutés à la ligue d’improvisation de l’UQTR. La LUITR a même réussit à former trois équipes (Bleus, Rouges et Oranges). Pour ce match, nous pouvions retrouver, dans l’équipe des Bleus : Félix-Antoine Aubé-Lechasseur (C), Gabriel Lecompte, Léa Pilote et Antoine Coutu-Doucet. Dans l’équipe des Rouges, l’alignement était le suivant : Louis-Étienne Bellavance (C), Macs Gaven Valentine, Louis Nantel et Charlee Larouche.

Les moments forts de la soirée

L’un des moments forts du match fut lors de la quatrième improvisation. Il s’agissait d’une improvisation mixte, libre, au nombre de joueur/euses illimité et ayant pour thème : « Échapper au destin ». Les personnages de la joute étaient alors jetés dans un jeu de société réel. La foule est devenu hilare lorsque l’un de ceux-ci a affirmé avoir choisi à tort le personnage du professeur : « J’ai pogné le personnage du professeur. J’aurai pas une osti de cenne! » De quoi rappeler les négociations syndicales actuelles… Les joueurs devront par la suite s’entretuer, car seule le/la dernier/ère survivantE pourra s’extirper du jeu. Entre-temps, un homme enceinte depuis 35 ans donnera naissance. Coup de théâtre! Cet enfant sautera à la gorge de l’un des protagoniste pour réussir à s’extirper du jeu lui-même.

Félix-Antoine Aubé-Lechasseur, le capitaine de l’équipe des Bleus, Crédits : Sophie Béland.

Une soirée Donjons et Dragons

Les références au célèbre jeu de rôle Donjons et Dragons furent présentes tout au long de la soirée. Et ce, pour y faire des allusions touchantes comme absurdes. Premièrement, un jeune père s’est fait dire par un mage : « Ta quête, c’est maintenant la plus grande quête de toutes : être papa. » Celui-ci formera par la suite la guilde des pôpas. De quoi nous réchauffer le cœur.

Également, une improvisation entière sera consacrée à une présentation RDS de DetD. Le tout était présenté par Bud Light, de quoi provoquer des rires assurés.

Le TNM présente une blague

Le TNM présente une blague est en fait une catégorie bien spéciale. Il s’agit de présenter une blague des plus simple, mais à la manière du Théâtre du Nouveau Monde. C’est-à-dire, avec énormément de budget et de fioritures. Les blagues, présentés de façon baroque, étaient celle du poisson faisant une collision avec un autre poisson car il a de l’eau dans les yeux. Également, le classique de Jonathan, qui attend dans une salle jaune. Rien qui ne soit digne de Tchekhov.

Le match s’est finalement soldé par une victoire des Rouges, avec un score de 7 contre 5 pour les Bleus. Je tiens à souligner l’une des grandes forces de équipes de cette saison, qui semblent bien plus tournées vers la construction narrative que la punchline facile. De quoi nous donner envie de revenir, encore et encore!

L’arbitre du match, Frédéric Simon. Crédits : Sophie Béland.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here