Nouveau cours à l’UQTR: Histoire des sports et des loisirs: une première au Canada

0
Publicité
Un tout nouveau cours sur l’histoire du sport et des loisirs sera disponible en janvier prochain à l’UQTR. Photo: The Trustees of the British Museum
Un tout nouveau cours sur l’histoire du sport et des loisirs sera disponible en janvier prochain à l’UQTR. Photo: The Trustees of the British Museum

Dès janvier prochain, les étudiants de l’UQTR pourront s’inscrire au cours d’Histoire des sports et loisirs de l’Antiquité à nos jours. Ce cours se veut un cours d’histoire générale sur le thème des loisirs, une première en Amérique du Nord.

Laurent Turcot, professeur au Département des sciences humaines de l’UQTR, a proposé ce projet l’an dernier. Un cours d’histoire de la culture, mais qui ne nécessiterait pas de connaissances prérequises et qui engloberait plusieurs époques. C’est d’ailleurs l’aspect général du cours qui en fait sa particularité. «Lorsqu’on a réformé le programme il y a un an, on s’est dit que ça serait peut-être intéressant de couvrir le facteur humanité à l’UQTR, c’est-à-dire la formation de la culture en générale», poursuit-il.

Loisirs, sport et société

Présenté sous forme chronologique, le cours s’intéresse plus particulièrement au lien entre les différentes sociétés et les loisirs qui les caractérisent. Les spécialistes de l’histoire du sport, mentionne Laurent Turcot, travaillent souvent sur les pratiques sportives et leurs règles, mais rarement sur leur lien avec le spectateur et sa place dans la société.

Du théâtre à la gymnastique, en passant par le tourisme, le hockey et les jeux vidéo, le cours tente de comprendre d’où viennent les sports et comment la culture du loisir s’est développée à travers les époques. C’est donc un cours sur l’histoire de la culture, mais aussi de la vie quotidienne des gens aux différentes époques. Ce ne sont pas les dates ou les évènements politiques qui seront au cœur de l’étude, mais bien la relation entre les civilisations et leurs loisirs.

Comme l’histoire permet souvent de mieux comprendre le présent, des problématiques modernes se retrouvent dans le cours. «Il y a tout un débat actuel sur la violence dans le hockey. Il y avait exactement les mêmes débats dans la Rome antique sur les gladiateurs, sur comment on devrait essayer de limiter les gestes trop violents.» Plusieurs débats sociaux seront ainsi abordés lors des séances, ce qui permettra de se questionner sur la société moderne. Le cours s’appuiera aussi sur une banque iconographique jamais utilisée dans un cours, regroupant des images des plus grands musées d’Europe et des Amériques.

«Il y a tout un débat actuel sur la violence dans le hockey. Il y avait exactement les mêmes débats dans la Rome antique sur les gladiateurs, sur comment on devrait essayer de limiter les gestes trop violents.» -Laurent Turcot, professeur au Département des sciences humaines de l’UQTR

L’histoire pour tous

La plupart des professeurs d’histoire vont enseigner des cours sur des sujets précis et très spécialisés. Cette tendance est normale, mais le Département des sciences humaines de l’UQTR voulait justement offrir une culture plus généralisée, avec une plus grande vue d’ensemble. C’est ce qui fait que le cours Histoire des sports et des loisirs de l’Antiquité à nos jours n’est pas seulement fait pour les gens spécialisés en histoire.

Chaque époque historique sera accompagnée d’une mise en contexte et, par la suite, la place des loisirs et des sports dans celle-ci sera abordée. Ainsi, tous les étudiants intéressés à suivre le cours peuvent le sélectionner sans avoir nécessairement suivi des cours spécialisés en histoire auparavant. Un cours d’une telle envergure est une première en Amérique du Nord, puisqu’aucun auparavant n’a couvert une aussi grande période en abordant ce sujet particulier.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici