Nouvelle session, nouveau CA

0
Publicité

Le dimanche 21 janvier dernier a été le retour du conseil administratif (CA) de l’Association Générale Étudiante de l’UQTR (AGE). Une rencontre animée, où de nombreux sujets ont été abordés. La réunion s’est déroulée comme à l’accoutumée dans le local 1078 de l’AGE à 15h. Plusieurs points ont été discutés, notamment l’élection d’un nouvel officier et plusieurs postes au sein de différents comités, ainsi que la démission de la coordinatrice aux communications.

Crédits : Journaliste.

Coordination à la vie associative

Billy Hassane Ouattara ; Crédits : Journaliste.

À l’unanimité, Billy Hassane Ouattara a été nommé à la coordination à la vie associative. Étudiant international à l’UQTR, créateur de l’association APIA Burkina, et lauréat du prix du meilleur engagement citoyen, le candidat semble plus que qualifié pour ce poste. Le CA a également souligné l’avantage d’avoir un étudiant international occupant un poste officiel au sein de l’AGE. Le nouveau membre a aussi partagé ses objectifs, notamment une meilleure intégration et son désir de favoriser la mixité entre les différentes communautés au sein de l’université.

De nombreuses nominations

Le CA a accueilli de nombreuses autres nominations, dont de nouveaux administrateurs tels que Gabriel Jérôme et Corentin Sabaut. Des postes sur les comités de l’UQTR ont également été pourvus, avec Jules-André Biombi Nyambi en tant qu’étudiant siégeant sur la sous-commission de la recherche, Corentin Sabaut sur la commission des études, et Camille Gagnon-Béland sur la commission des études. On notera cependant que les administrateurs ne connaissent pas forcément le rôle des comités de l’UQTR pour lesquels ils élisent les représentants.

Suite à la démission de la coordinatrice aux communications à la suite d’une motion de censure, l’administratrice Élodie Gagnon a été nommée coordinatrice aux communications par intérim jusqu’au 18 février.

Affaires décisionnelles

Plusieurs points importants ont également été notés au cours de cette rencontre. Telle que la déclaration d’un conflit d’intérêts de la part de Thibault Jousselin. En effet, il a déclaré travailler pour l’UQTR dans le cadre de son stage, ce qui pouvait être considéré comme un potentiel problème. Il a donc préféré en parler aux autres membres. Néanmoins le CA a jugé que le conflit d’intérêt en question ne poserait pas de problème quand à son poste d’administrateur.

De nombreuses discussions ont eu lieu autour du local 1078, notamment en lien avec le 50e anniversaire de l’AGE UQTR le 19 mars 2025. Il est unanimement convenu que le salon étudiant, vétuste, devrait être rénové pour que la communauté étudiante puisse en profiter.

D’autres points, principalement liés au budget, ont été discutés à huis clos, notamment le spectacle de rentrée, le budget de l’agenda et celui du salon étudiant 1078. Le calendrier des élections (calendrier électoral) a également été présenté, avec des dates de début et de fin pour le processus électoral fixées du 12 février au 28 mars.

Un CA constructif

En conclusion, le CA du 23 janvier a été marqué par des décisions importantes pour l’avenir de l’AGE UQTR. Les nominations de nouveaux membres, la démission suivie d’une nomination par intérim, ainsi que les discussions sur des questions cruciales telles que la rénovation du salon étudiant, reflètent l’engagement et la dynamique de cette assemblée. La période électorale qui s’annonce promet également d’apporter de nouveaux changements significatifs à l’association. Les membres de l’AGE UQTR continuent ainsi de jouer un rôle essentiel dans la vie étudiante de l’université.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici