Patriotes – Hockey : Conclure novembre en beauté

0
19
LUITR-2019_A2019.png
pats patriotes hockey
Les joueurs des Patriotes étaient tout sourire alors qu’ils étaient en route vers un gain de 6-0 face aux Lakers, samedi. Crédit photo : Patriotes de l’UQTR (Facebook)

En ce dernier weekend de novembre, l’occasion était belle pour notre formation universitaire de hockey de terminer le mois du bon pied et de se mettre dans un état d’esprit propice au temps des fêtes qui, selon plusieurs, prend littéralement son envol à l’arrivée du mois de décembre, tout de suite après le weekend achalandé du vendredi fou.

Parlant des promotions du vendredi fou, les Patriotes (11-2-2) avaient eux aussi l’occasion de conclure deux bonnes affaires ce weekend alors qu’ils recevaient les Lakers de l’Université Nipissing (6-7-3) au Colisée. Au final, nos hockeyeurs n’auront pas économisé sur l’effort, récoltant les fruits de leurs labeurs. S’ajoute à leur dossier, déjà fort enviable, deux victoire en autant de sortie; retour sur cet ultime weekend de hockey de novembre.

Vendredi : 2 points in extremis

Lors de la première des deux rencontres, vendredi soir, la moyenne d’âge de la foule présente au Colisée était nettement inférieure à la moyenne habituelle, effet direct de la soirée thématique du hockey mineur trifluvien. Plusieurs jeunes hockeyeurs de la région s’étaient donné rendez-vous avec leur équipe afin d’encourager leurs favoris. C’est peut-être grâce à eux que les Patriotes ont réussi à remporter ce premier affrontement 2-1.

Pour cette première joute, c’est Mathieu Bellemare qui a obtenu le départ devant le filet des Patriotes. Ce dernier aura très bien fait, récoltant sa cinquième victoire en autant de départs cette saison en repoussant 31 des 32 lancers dirigés vers lui. Pour ce qui est de l’offensive, Jordan Martel a inscrit les Patriotes au pointage le premier, lors du premier engagement. Après avoir vu les Lakers créer l’égalité au second tiers, c’est le défenseur Loik Léveillé qui aura finalement tranché le débat lors de la troisième période, avec les aides de Samuel Hould et de William Leblanc, de surcroît.

Dans la défaite, notons aussi l’appréciable performance du gardien des Lakers, Francis Asselin qui, mitraillé de 39 lancers, en aura tout de même repoussé 37. Avec ce gain, les Patriotes signaient leur douzième victoire de la saison et se trouvaient à 26 points de classement.

Samedi : match froidement disputé

Il y a sans doute un lien à faire avec la froide température de ce 30 novembre 2019, toujours est-il que la rencontre de samedi a été très loin d’être chaudement disputée. Les Patriotes se sont payé un festin offensif des fêtes avant le temps. Au final, la partie se sera conclue au compte de 6-0 pour les locaux. 

Les Lakers, victimes d’un premier assaut dès la troisième minute de jeu par l’entremise de William Leblanc, n’auront finalement pas été dans le coup du tout lors de cette deuxième rencontre. Les Patriotes auront ouvert les valves au premier tiers alors que Vincent Chapleau, Olivier Garneau, Simon Lafrance et Julien Tessier auront aussi, tour à tour, fait scintiller la lumière rouge en trompant la vigilance des deux gardiens qui leur auront fait face.

Le score était donc de 5-0 après seulement vingt minutes de jeu. La rencontre s’annonçait donc longue et fastidieuse pour les visiteurs. Heureusement, ceux-ci seront parvenus à resserrer le jeu et à contrer les attaques des locaux si bien que ces dernières auront été réduites au silence en deuxième période.

Si l’on enlève l’excellente performance de Cindy Richard, la partisane qui aura, à l’image des Patriotes, fait entrer la rondelle à plusieurs reprises dans le filet au deuxième entracte, se méritant une carte-cadeau de 50$ chez Houston du même coup, seul Samuel L’italien sera parvenu à ajouter un but au compteur de son équipe, le sixième de la rencontre de nos Patriotes, lors de la troisième période.

Après la victoire, Sébastien Auger, gardien revenant d’une blessure et héritant d’un blanchissage, s’est dit très heureux de l’effort fourni par le groupe devant lui : «les gars ont vraiment été solides pendant 60 minutes, ça a facilité mon retour au jeu et je ne te mentirai pas, ça fait toujours du bien au moral un petit blanchissage, surtout dans la mesure où ça faisait longtemps que je n’en avais pas eu un».

Avec une marque finale de 6-0, dire qu’il s’agissait d’une belle façon de conclure novembre serait un euphémisme. Les Patriotes ont le vent dans les voiles plus que jamais et 28 points de classement en poche. 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here