Patriotes – Soccer : Partir du bon pied

0
46
 LUITR_Camp-de-recrutement.png
Le 11 partant des Patriotes rempli d’espoir pour la saison qui s’amorce. Photo: Patriotes UQTR.

C’est sous une pluie battante que les Patriotes recevaient les Citadins de l’Université du Québec à Montréal pour lancer leur saison régulière ce mercredi.


L’équipe féminine fait face à un gros défi cette saison, alors qu’elle a perdu de nombreux éléments importants de sa formation. On note entre autres les départs de joueuses d’expérience telles que Stéphanie Bouchard et Marie-Laurence Ouellet. De plus, l’athlète par excellence au niveau du Réseau du Sport Étudiant du Québec et gardienne par excellence au niveau canadien, Gabrielle Lambert, a quitté pour un contrat professionnel en Europe.
L’équipe masculine vit tout le contraire. Très peu de modifications à la formation, si ce n’est que des ajouts de taille. Le milieu de terrain français Corentin Artaillou s’est notamment démarqué tout au long de la première partie par ses interventions efficaces en étant toujours au bon endroit au bon moment.


Ces situations se sont traduites directement sur les résultats de matchs. Chez les femmes, les Patriotes ont semblé déboussolées tout au long de la première demie. Arianne Cloux, qui reprenait le poste de partante laissé à Lambert l’an dernier, a bien fait pour repousser les attaques des joueuses de l’UQAM, mais n’a cependant rien pu sur un penalty concrétisé par Karima Lemire.

On leur a montré ce que c’est être un Patriote » – Jean-Simon Cournoyer, capitaine.

En deuxième demie, les Patriotes ont retrouvé un peu leurs esprits et commençaient à mener le jeu lorsqu’une erreur coûteuse mène au deuxième but des Montréalaises. Ce but coupe le souffle des Trifluviennes qui en encaissent un de plus. Cloux est nommée joueuse du match pour s’être tirée vivante d’un bombardement en règle. La recrue Meïla Guipro-Lebel a elle aussi attiré l’attention par son intensité et son talent brut.
L’entraineur Durnick Jean se dit bien sûr déçu d’avoir perdu le premier match de la saison, mais rappelle que la saison est loin d’être terminée : « On ne s’est pas fait voler le match, mais on a tenu notre bout ». En apportant quelques correctifs avant le match de ce vendredi contre Concordia, Jean semble sûr de pouvoir repartir du bon pied.


L’entraineur de la formation masculine n’aura pas ce problème. Son équipe a livré un match très intense qui a su plaire aux quelques braves partisans défiant les intempéries. Les Patriotes ont su imposer leur rythme de jeu aux Citadins tout au long de la première demie, sans toutefois s’inscrire au pointage.


Ce sont les visiteurs qui ouvrent la marque en deuxième demie. Très opportunistes, ils profitent d’une rare chance de marquer issue d’un léger moment de distraction et d’une bonne dose de chance pour faire 1 – 0. Les Patriotes répliquent cependant très rapidement avec un but de Ulrich Abo N’Guessan à la suite d’un corner. La tension monte encore et le public se fait très vocal à chaque action. C’est finalement Félix Bouchard qui profite d’une excellente pièce de jeu de la part de l’ensemble de ses coéquipiers pour pousser un deuxième ballon dans le filet des Citadins et ainsi obtenir le but gagnant.


Le capitaine Jean-Simon Cournoyer affiche un sourire satisfait au terme du match : « Nous avons été les plus intenses, une équipe très solidaire. Nous leur avons montré ce que c’est d’être un Patriote ». Si son entraineur Shany Black ne veut pas s’emballer de cette victoire et souhaite continuer à se concentrer à bien faire les petites choses, la saison s’annonce belle pour les Patriotes, qui possèdent une formation très bien garnie. Lorsque des joueurs du calibre de Samuel Duffek et Noah Lapierre, deux joueurs ayant déjà été nommés Patriotes de la semaine par le passé, sont appelés comme remplaçants en fin de match, c’est dire qu’on peut compter sur les Patriotes pour nous offrir une saison haute en couleur.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here