Patriotes – Soccer: Un week-end couronné de succès

0
115
bandeau-COOPSCO-final_01
L’apport constant de Félix Bouchard lui vaut enfin une distinction méritée. Crédit : Patriotes UQTR.

Les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) prenaient part à deux des trois seuls matchs présentés la fin de semaine dernière. En ce début de relâche lors duquel les équipes ont normalement congé, ils reprenaient leurs matchs contre le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke qui avaient été annulés pour des raisons météorologiques plus tôt dans la saison.

Au domicile de ces derniers, nos Patriotes étaient en action tôt le matin, dès 8h pour le match féminin et 10h pour la rencontre masculine. « Peut-être qu’on devrait jouer nos matchs tôt plus souvent », suggère l’entraineur de l’équipe féminine Durnick Jean, satisfait des performances de sa troupe.

Celle-ci a en effet eu le dessus sur ses adversaires tout au long de la rencontre, accordant très peu de chances de marquer aux Sherbrookoises. Ariane Cloux a ainsi signé un blanchissage. À l’autre bout, quatre marqueuses différentes ont rempli le filet : Stéphanie Bouchard, Alexa Dallaire, Marie-Laurence Ouellet et Joanie Paiement. C’est ainsi que l’équipe famine s’est imposée 5 à 0 sur leurs rivales.

Chez les hommes, l’opposition a été un peu plus corsée, mais tout de même loin d’être suffisante pour venir à bout des Trifluviens. Bien qu’ils aient accordé deux buts, les Patriotes ont doublé leurs adversaires à ce chapitre avec des buts d’Alessandro Bertacchini, Jean-Simon Cournoyer, William Moss et Félix Bouchard. Ce dernier a d’ailleurs été nommé joueur masculin par excellence de la semaine au sein du Réseau du Sport Étudiant du Québec (RSEQ), au niveau universitaire.

Ces deux victoires permettent aux Patriotes de monter d’une place au classement : les femmes surpassent les Citadins de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) au quatrième rang, et les hommes se classent maintenant au deuxième échelon.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here