Portrait de Chloé Séguin, Coordinatrice Générale de l’AGE

0

Dans notre série de portraits mettant en lumière les officiers/officières de l’Association Générale Étudiante (AGE), nous nous intéressons aujourd’hui à celle qui occupe le poste de Coordinatrice Générale depuis novembre 2023 : Chloé Séguin. Au cours de cet entretien, nous avons ainsi pu échanger avec elle sur son parcours, son rôle, ses missions pour son premier mandat, et bien plus encore. Celle qui est proactive dans l’AGE n’a pas manqué de rappeler l’importance de l’implication étudiante dans la vie de l’Université.

Chloé Séguin, Coordinatrice Générale de l’AGE. Crédits : UQTR

Un engagement progressif dans la vie étudiante

Chloé Séguin a toujours eu le goût de s’impliquer dans la vie étudiante des établissements qu’elle a fréquentée. Au secondaire, elle nous explique qu’elle était plutôt gênée à l’idée de s’impliquer. Cependant, quand elle est arrivée à l’UQTR pour son baccalauréat en enseignement de l’anglais, elle a souhaité tout de suite donner de son temps pour la vie étudiante. Durant ses 4 années de baccalauréat, elle a donc œuvré au sein de son association de programme. Ainsi, elle a occupé des postes variés tels que chargée de la vie socioculturelle, trésorière, pour ensuite arriver à la présidence de son association. L’ambition de s’engager toujours plus se ressent dans son parcours.

C’est ainsi que, rendue à la maîtrise en éducation depuis l’automne 2023, elle a souhaité voir plus grand en intégrant l’AGE. Chloé s’est donc présentée au poste de Coordinatrice Générale (anciennement Présidence) quand elle a su que le poste était vacant. Après avoir convaincu les membres du conseil, elle a donc été élue à ce poste en novembre 2023 lors du Conseil d’administration ordinaire, pour un mi-mandat. Chloé sera en poste jusqu’en avril 2024, au moins. Elle commence son mandat avec la volonté de faire honneur à ce poste, qui a été inoccupé pendant un moment.

Des responsabilités indispensables

La Coordinatrice Générale est, comme son nom l’indique, chargée de coordonner les autres officiers et officières de l’AGE. Ainsi, le rôle de Chloé est de s’assurer que tout le monde a les outils qu’il faut pour qu’ils puissent réaliser leurs tâches. Elle assure donc un suivi auprès de ses collègues de l’AGE et leur offre son aide pour leurs projets respectifs. En plus de cela, Chloé veille à la bonne entente entre les officiers de l’AGE et les employés. Effectivement, les deux parties travaillent main dans la main pour protéger et promouvoir les droits et intérêts des étudiants.

À côté de cela, le gros projet sur lequel Chloé doit se concentrer est la planification stratégique de l’Association Générale Étudiante. Cette planification se fait tous les 5 ans et est d’autant plus importante pour combler le creux dû au manque d’officiers de ces dernières années. Ainsi, elle planche sur ce plan d’action qui doit contenir les projets, les objectifs, les stratégies et surtout les grands axes sur lesquelles l’association veut travailler, et cela, au niveau de l’AGE au complet. C’est donc un travail très important dans lequel Chloé s’investit beaucoup.

La nécessité de l’engagement

Pour Chloé, l’engagement rime avec don de soi, mais aussi avec apprentissage. Celle qui ne compte pas ses heures voit dans cette démarche une occasion d’apprendre beaucoup de choses et de rencontrer de nouvelles personnes. Son engagement va même au-delà de son poste de Coordinatrice Générale : 2 des 9 postes de l’AGE étant inoccupés, elle réalise une partie des tâches de ces postes, en collaboration avec les autres officiers actifs. C’est un travail d’équipe exigeant, mais qui apporte beaucoup à Chloé. Elle compte même se présenter pour un nouveau mandat, en 2024.

Elle insiste donc sur la nécessité de l’engagement étudiant pour faire fonctionner les multiples associations qui existent, notamment à l’UQTR. Effectivement, beaucoup d’associations subissent un manque d’effectifs qui met à mal leur fonctionnement. Elle encourage donc les étudiants à s’intéresser aux comités et associations qui existent pour donner un peu de leur temps. Chloé invite les étudiants qui seraient intéressés à se rapprocher de l’AGE qui saura ensuite les guider vers l’implication qui leur correspond.

Merci à Chloé Séguin pour son investissement, son sérieux et sa motivation dans la représentation des étudiants de l’UQTR. Et merci à elle pour cet entretien.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici