Samuel Lavoie: un V-P aux communications fonceur

0
Samuel Lavoie, vice-président aux communications

Zone Campus continu sa série de textes portant sur les principaux membres de l’équipe 2021 de l’AGE-UQTR. Ces portraits nous permettront d’en apprendre davantage sur eux, mais aussi de connaître les différents dossiers en cours à l’AGE. Nous continuons cette semaine avec Samuel Lavoie, vice-président aux communications et étudiant en première année au baccalauréat en loisir, culture et tourisme.                                                                           

C’est une longue histoire d’amour avec l’implication étudiante que l’officier originaire de Sept-Îles entretient. Samuel était de fait particulièrement actif alors qu’il s’impliquait dans les différentes activités et associations de son école secondaire. Il est arrivé à Trois-Rivières pour étudier les sciences humaines.  « J’ai décidé de relaxer sur les implications en arrivant au cégep », se rappelle-t-il.

Cependant, on chasse le naturel et il revient au galop! Après un parcours où Samuel a été initié à la sociologie et la politique, il a commencé un baccalauréat en enseignement préscolaire et primaire. C’est à ce moment qu’il recommence à s’impliquer dans son association étudiante en tenant le rôle de président

« Je suis toujours en mouvement»

Après avoir travaillé dans la gestion des loisirs durant son premier été à l’université, Samuel a décidé de faire le changement de carrière vers la récréologie. Lorsque le poste à la vice-présidence aux communications fut annoncé, il s’est lancé sans hésiter. « Je suis quelqu’un qui est très sociable dans la vie. J’aime beaucoup communiquer avec les autres, apprendre à connaitre les gens, leurs histoires. »

La tâche de la Vice-Présidence aux communications

Le rôle d’un bon VP aux communications consiste à notamment à venir faire le pont entre l’AGE UQTR et les différentes instances qui gravitent autour. « Je suis toujours en mouvement. Je fais le pont avec la communauté, avec nos partenaires externes. Il faut que je travaille aussi avec le secrétaire général pour s’assurer que les décisions de l’AGE sont prises dans le respect des précédentes ententes et décisions sociopolitiques ».

«Je microgère mon horaire, mais je carbure aux défis »

Le travail de Samuel transparaît sur le campus. Il doit s’occuper d’assurer une bonne mobilisation étudiante. Continuant le travail de ses prédécesseuses, il s’assure de rendre les différentes publications de l’AGE le plus abordable possible. Depuis le début de son mandat, il travaille au rafraichissement des babillards universitaires. Il travaille aussi de pair avec les services informatiques afin d’optimiser l’application RADAR. En plus de tout ça, il s’occupe aussi du bon fonctionnement de la journée portes ouvertes.

Un Vice-Président occupé et fonceur!

Dynamique, souriant et aimant aller à la rencontre des autres, Samuel n’est jamais en train de chômer. Depuis novembre 2020 il travaille à l’élaboration des jeux de l’éducation, en écho aux très populaires jeux du commerce et de la communication. « On a vu que c’était assez impressionnant l’énergie et l’importance de la vie étudiante dans les évènements comme les jeux du commerce et de la communication. Puis étant étudiant en enseignement j’ai réalisé que ça n’existe pas un événement comme ça en éducation ».

Samuel est débordé: étudiant à temps plein, impliqué, des projets plein la tête. C’est comme ça qu’il performe! « Je microgère mon horaire, mais je carbure aux défis ». Il invite toute la communauté étudiante à venir le voir, mais surtout à se mobiliser. « S’il n’y a pas d’étudiants, il n’y a pas d’AGE, nos portes sont toujours ouvertes. On est pas juste des officiers, on est surtout des étudiants ».

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here